Référendum: début de l'opération dans de bonnes conditions organisationnelles à Alger-Est

Publié le : dimanche, 01 novembre 2020 15:47   Lu : 5 fois

ALGER - L'opération de vote qui a débuté dimanche à 08h00 au niveau des bureaux de vote dans les communes d'Alger-Est, dans le cadre du référendum sur le projet d'amendement de la constitution, se déroule dans une ambiance marquée par le calme et la bonne organisation, a constaté l'APS.

Les présidents des bureaux de vote ont entamé à travers les communes de la circonscription administrative de Dar El-Beida la dotation des bureaux des moyens nécessaires pour le protocole sanitaire mis en place par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et approuvé par le Conseil scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus, a-t-on observé au niveau des communes de Bab Ezzouar, Dar El-Beida, Bordj El Kiffan et Mohammadia.

Le bureau de vote pour femmes à l'école "Brahim Bayoud 2" au niveau de la cité 5 juillet (Bab Ezzouar) a ouvert ses portes dans le strict respect des mesures sanitaires observé au sein des bureaux, dont la garantie des gels hydro-alcooliques, des lingettes et des serviettes.

Dans ce centre qui compte 4237 inscrits, une faible affluence a été enregistrée durant les premières heures de ce scrutin.

Pour les responsables de cette opération, cette faible affluence est due aux "habitudes de la femme algérienne" qui préfèrent voter dans l'après-midi.

Cependant, le centre "Bayoud 3" a enregistré une affluence notable des électeurs à partir de 08h30, tous âges confondus. "Je suis toujours fier d'accomplir mon devoir électoral", a déclaré un citoyen qui est venu tôt en vue de permettre à sa femme d'accomplir, après lui, son devoir électoral.

Le président du centre, Chebak Mohammed prévoit "une hausse d'affluence" dans les heures à venir suivant les habitudes des Algériens dans de telles importantes échéances.

Même constat au niveau du centre de Saïdi 1 dans la commune de Bordj El Kiffan, qui compte 3145 électeurs inscrits, où l'affluence des citoyens, de différents âges, a commencé à partir de 9h30, dans le respect strict des mesures  sanitaires, a-t-on relevé sur place.

Tous les centres approchés par l’APS disposent de passages spéciaux pour l'entrée et la sortie des électeurs et un  marquage au sol de l'endroit où ils doivent se tenir pour respecter la distanciation physique imposé en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle.

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a élaboré un protocole sanitaire spécial pour le référendum. Validé par le Conseil scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Covid-19, ce protocole comprend toutes les étapes d’organisation du référendum, y compris au siège de l’ANIE, dans ses représentations communales et de wilaya, les centres de vote, les bureaux itinérants ainsi que les bureaux de vote des circonscriptions diplomatiques et consulaires à l’étranger.

Il prévoit aussi des consignes sanitaires obligatoires à l'intérieur des salles de conférences et des salles de travail qui seront dotées de gel hydro-alcoolique, à savoir le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation sociale et l'impératif d'éviter tout contact physique entre les individus. Selon le protocole, l'accès à l'intérieur du bureau n'est autorisé que pour deux ou trois personnes, et entre 5 et 7 membres à la salle de travail, en fonction de sa superficie.

Toutes les conditions de conduite du processus de vote, qui se déroulent dans des circonstances exceptionnelles dues à la pandémie du Covid-19, ont été fournies par l’ANIE en coordination avec plusieurs services tels que les directions de la santé et de la population et celle de la Protection Civile et autres, ainsi que toutes les exigences nécessaires à la mise en œuvre du protocole sanitaire préventif.

Référendum: début de l'opération dans de bonnes conditions organisationnelles à Alger-Est
  Publié le : dimanche, 01 novembre 2020 15:47     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez