L'Etat déterminé à concrétiser les projets initiés dans les zones d'ombre

Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 11:01   Lu : 1 fois
L'Etat déterminé à concrétiser les projets initiés dans les zones d'ombre

SAIDA - Le chargé de mission à la Présidence de la République pour le suivi des zones d'ombre, Brahim Merrad a affirmé mardi à Saïda que "l'Etat est déterminé à concrétiser tous les projets initiés dans les régions reculées partout dans le pays et dans les plus brefs délais".

En marge de sa deuxième journée de visite d'inspection effectuée au niveau des zones d'ombre à Saïda, M. Merrad a indiqué que l'Etat était soucieux de mener à bien ces projets "dans les plus brefs délais" afin d'améliorer les conditions de vie des citoyens résidants dans ces régions, assurant que l'Etat "s'emploie à aplanir les difficultés et obstacles pouvant freiner les efforts de développements dans ces zones".

Le même responsable a fait part d'enveloppes financières importantes consacrées par l'Etat pour réaliser ces projets, dans plusieurs aspects de développement, citant, entre autres, le raccordement au réseau d'eau potable et d'assainissement, l'ouverture de pistes rurales, la réalisation de salles de soins et d'écoles primaires, ou encore le soutien destiné à la construction rurale.

Après avoir pris note des préoccupations des citoyens à Ouled En Nadhri, Ouled Ali et El Houadir dans la Daïra d'Ouled Brahim, le chargé de mission a précisé que "le Président Tebboune accorde un intérêt particulier à la redynamisation du développement dans les zones d'ombre, d'ailleurs il a constitué une commission à son niveau chargée de veiller et de suivre la cadence et l'état d'avancement des projets de développement, aussi bien les projets réalisés ou ceux en cours de réalisation".


Lire aussi: Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits


Par ailleurs, M. Merrad s'est félicité des efforts déployés par les autorités locales pour la réalisation de bon nombre de projets, à l'instar du château d'eau de 200 mètres cube à Ouled Ali, censé raccorder en eau potable les populations des douars de "Gtouta", "Bsabis", "Ouled Ben Friha", "Ouled El Hadj" et "Ouled Lagoug".

En fin de visite, M. Merad s'est enquis des travaux d'aménagement et de raccordement au réseau d'eau potable et d'assainissement au niveau de l'ancienne agglomération de Tagdourt (commune d'Aïn Soltane), avant de se rendre à la commune de Maamora où il a inspecté les travaux de réaménagement de la rocade liant la RN4 et Douar El Houadir en passant par Douar Guenadza sur une distance de 7 km.

A noter que la wilaya de Saïda compte 308 zones d'ombre ayant bénéficié de 423 projets de développement dans les ressources en eau, les travaux publics, l'Education et l'Energie, et pour lesquels une enveloppe financière de plus de 4 milliards Da a été débloquée.

L'Etat déterminé à concrétiser les projets initiés dans les zones d'ombre
  Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 11:01     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez