Blida : élaboration d'une feuille de route des activités économiques pour orienter les porteurs de projets

Publié le : mercredi, 17 juin 2020 18:55   Lu : 54 fois

BLIDA- Une feuille de route permettant le recensement des activités économiques opérationnelles à Blida au même titre que des secteurs accusant un déficit sera élaborée afin d’orienter les porteurs de projets, a-t-on appris mercredi du directeur de l’agence locale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) Benazouz Mouloud.

"L’ANSEJ de Blida s'attelle actuellement à l’élaboration d’une feuille de route destinée à constituer une base de données des activités économiques opérationnelles sur le territoire de la wilaya, tout en déterminant les secteurs déficitaires pour mieux orienter les jeunes porteurs de projets", a indiqué M. Benazouz dans un point de presse.

le directeur de wilaya de l'ANSEJ a fait état de la tenue de réunions avec les présidents des 25 communes de la wilaya aux fins de "faire la promotion des dispositifs dédiés à l’emploi, d’une part, et recenser le nombre de jeunes chômeurs issus des établissements de la formation professionnelle et des universités désireux de créer des projets, d’autre part ", et ce dans le but de les "orienter vers les secteurs d’activités accusant un déficit au niveau de leurs communes, telles que la restauration scolaire, le transport scolaire, l’agroalimentaire et l’éclairage, entre autres".

Il a fait également part d’une rencontre, la semaine passée, entre l’ANSEJ de Blida et des organisations et associations dédiées à l’emploi des jeunes, outre un nombre de porteurs de projets et de jeunes créateurs d’entreprises, dans le cadre de l’ANSEJ, dans l’objectif, a-t-il dit, "d'élaborer un diagnostic des difficultés et contraintes rencontrées, par eux, dans une tentative de leur trouver des solutions", a-t-il observé.

Selon M. Benazouz, la rencontre a permis aux participants "d’émettre plusieurs propositions susceptibles de contribuer à la création et à la réussite de l’entreprise, dont notamment l’impératif de disponibilité d’un environnement propice à la création d’entreprises, la numérisation de l’administration, la disponibilité du foncier industriel et agricole pour l’implantation des projets, et la mise en place d’entreprises complémentaires garantes de la durabilité de tous les secteurs d’activités, tout en assurant la formation des gérants d’entreprises avant le montage de leurs projets ".

Selon le même responsable, le programme fixé par le ministère de la micro entreprise, des Start-up et de l'Economie de la connaissance, pour la relance de la PME, au niveau de Blida, qui compte 8000 entreprises de ce type, porte également, a-t-il dit, sur le "recensement des PME qui ont réussi dans leurs domaines, en vue de les soutenir dans le développement de leurs activités, parallèlement au nombre d'entreprises en échec, pour tenter de déterminer les facteurs en cause et de leur trouver une solution à l’échelle locale, voire même centrale" , a expliqué M. Benazouz.

L’agence Ansej de Blida a procédé, à cet effet, à la mise en ligne sur son site électronique, d’un questionnaire destiné aux gérants des entreprises créées au titre des dispositifs d’aide à l’emploi, aux fin d’"examiner les difficultés posées par eux et leur trouver des solutions".

"Cette démarche fait office d'un premier diagnostic des problèmes du secteur, en déterminant les point positifs et négatifs, qui seront soumis à la tutelle", a-t-il fait savoir.

 

Blida : élaboration d'une feuille de route des activités économiques pour orienter les porteurs de projets
  Publié le : mercredi, 17 juin 2020 18:55     Catégorie : Régions     Lu : 54 foi (s)   Partagez