PME et startups, véritables enjeux pour la diversification de l’économie algérienne

Publié le : mercredi, 11 mars 2020 19:00   Lu : 1 fois

ADRAR- Les participants à une journée d'étude sur la contribution des pépinières d'entreprises ont mis l'accent, mercredi à Adrar, sur l'enjeu que constituent véritablement les petites et moyennes entreprises (PME) et les startups dans la diversification de l'économie nationale, notamment en cette conjecture de chute des cours du pétrole.

Lors de cette rencontre initiée par le bureau d'Adrar de l'Alliance pour le renouveau estudiantin algérien (AREN), les intervenants ont souligné l'importance de la contribution des pépinières d'entreprises pour la diversification de l'économie nationale, s'appuyant sur l'exemple de certains pays dans le domaine.

Ils ont, pour cela, plaidé pour une révision des modes de soutien et d'accompagnement des entreprises, de façon exigeante en termes de performance économique pour leur contribution efficiente au développement, valorisant aussi la volonté politique consacrant cette approche.

‘'L'entrepreneuriat est devenu un Challenge pour la diversification de l'économie nationale et la création d'emplois'', estime Si-Mohamed Kamel ,enseignant au Centre universitaire d'Ain-Temouchent, pour qui le dispositif des pépinières d'entreprises, développé par certains pays depuis le siècle dernier, pour l'accompagnement des startups à travers notamment la contractualisation, l'aide au financement et à la commercialisation et l'assouplissement des procédures vis-vis du Registre de Commerce, "est de nature à favoriser leur maturation et leur évolution en PME, puis en entreprise performante''.

L'enseignant Abdelghani Bouchra de l'Université d'Adrar a souligné, de son côté, l'intérêt de cette rencontre qui intervient dans une conjoncture marquée par une chute drastique des cours du pétrole, avant de mettre en avant les mécanismes mis en place par diverses instances, à l'exemple de la Maison de l'entreprenariat, pour accompagner les diplômés d'Universités et d‘Instituts dans la concrétisation de leurs projets, à travers notamment la formation et l'orientation.

Abondant dans le même sens, le directeur de la pépinière de PME d'Adrar, Salem Hasnaoui, a qualifié ces entités de "véritable support de l'économie durable, à la lumière des enjeux économiques actuels''.

Il a énuméré, dans ce cadre, les instances, dispositifs  et mécanismes mis en place par les pouvoirs publics pour accompagner les projets innovants, citant l'expérience des pépinières d'entreprises qui est passée de quatre à son début (Ghardaïa, Annaba, Oran et Bordj Bou-Arreridj) à 16 pépinières et 27 Centres d'appui et de consultation actuellement.

L'enseignant Djelloul Benaba (Université d'Adrar) a relevé, pour sa part, que la diversification de l'économie nationale s'appuie en premier lieu sur  l'Agriculture et le Tourisme, ainsi que sur l'accompagnement des PME liées à ces secteurs, en leur octroyant la priorité dans le financement.

Il existe plusieurs produits agricoles en quête de valorisation économico-commerciale sur les marchés local, national et extérieur, à l'image de l'huile de figue de barbarie, dont le prix du litre atteint les 1.000 dollars, a-t-il évoqué à titre d'illustration.

Le représentant de la Banque de l'Agriculture et du Développement rural a lié les exigences de développement du tissu de PME et de startups à l'étude des besoins du marché, avant de procéder à leur financement, et appelé à recourir à l'étude de faisabilité économique avant toute démarche de montage d'une PME, en plus de songer à la création d'une banque spécialisée dans le financement des PME afin de réduire les contraintes rencontrées à leur création.

En marge de cette journée d'étude, a été mise sur pied une exposition sur des modèles réussis de PME activant dans divers domaines.

PME et startups, véritables enjeux pour la diversification de l’économie algérienne
  Publié le : mercredi, 11 mars 2020 19:00     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez