ABIDJAN - Les Ivoiriens sont appelés aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires lors des élections législatives dont la campagne s’est déroulé sans incident, selon la Commission électorale indépendante (CEI).
AMSTERDAM - Le journaliste marocain, Ali Lahrouchi, a appelé à un procès contre le régime marocain pour "grave violation" des droits de l'Homme et "transgression des conventions internationales" pertinentes, dénonçant "la féroce campagne" menée par les forces du régime du Makhzen contre les journalistes et les militants des droits de l'Homme, à travers "l'intensification des campagnes d'arrestations systématiques et de répression contre les voix qui s'opposent à la normalisation avec l'entité sioniste".
ALGER - Le président de la Commission permanente des Affaires juridiques du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Fadli Idriss, a indiqué que la cause sahraouie "s'appuie à une base juridique pertinente et solide" garantie par la légitimité pour l'organisation du référendum d'autodétermination, accusant la France de "ralentir" l'application des décisions du Conseil de sécurité concernant la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.
ANNABA - Une délégation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) dirigée par le membre du secrétariat général du Front Polisario et secrétaire international des étudiants sahraouis, Moulay Mohamed Brahim Salah, est arrivée jeudi à l’université Badji Mokhtar de Annaba dans le cadre d’une tournée dans les universités algériennes pour évoquer l’évolution de la situation au Sahara occidental.
BIR LEHLOU (Territoires sahraouis libérés) - Les combattants de l'Armée de libération du peuple sahraoui (ALPS) ont mené de nouvelles attaques contre les positions de l'armée d'occupation marocaine tout au long du mur de la "honte", a indiqué jeudi le ministère sahraoui de la Défense.
NEW YORK- Le président sahraoui, Brahim Ghali a, dans une lettre adressée au Secrétaire général de l'ONU et adoptée comme un document officiel du Conseil de sécurité, dénoncé la situation catastrophique des droits humains dans les territoires occupés du Sahara occidental notamment depuis la rupture du cessez le feu par le Maroc.
RABAT- Le président de l'Observatoire du Nord pour les Droits de l'Homme (ONDH) au Maroc, Mohamed Benaissa, a affirmé que les dégâts engendrés par les fortes pluies qui ont touché la ville de Tétouan sont plus importants que ceux annoncés par les autorités, dénonçant l'absence des responsables locaux dans la gestion de la catastrophe.
RABAT- Le mouvement féministe marocain, Khmissa a appelé la Rapporteuse Spéciale des Nations Unies sur la violence contre les Femmes, à intervenir contre la campagne de diffamation lancée par des sites proches des autorités marocaines contre des femmes journalistes ainsi que des militantes politiques et de droits humains.
TRIPOLI - Le chef du Gouvernement intérimaire en Libye, Abdelhamid Debeibah, a remis, jeudi, la composante de son exécutif, à la Chambre des représentants du peuple (Parlement) en vue de son approbation lundi prochain, a fait savoir le Bureau de communication du Gouvernement dans un communiqué rendu public.
ALGER- Les acquis régionaux et internationaux de la cause du Sahara occidental provoque l'ire du Maroc qui va vers des décisions "irresponsables" et "aléatoires" dans une tentative de pression sur certains pays pour les amener à revenir sur leur solidarité avec le peuple sahraoui, conformément aux résolutions internationales et aux chartes onusiennes, a déclaré Mme Nadjet Handi, représentante du Front Polisario en Allemagne.