Une ONG s'alarme sur l'état de santé de 8 détenus palestiniens en grève de la faim

Publié le : lundi, 19 août 2019 15:08   Lu : 1 fois

RAMALLAH - La Commission palestinienne des affaires des prisonniers et ex-prisonniers a alerté, lundi, sur la situation préoccupante de 8 détenus palestiniens grévistes dans les geôles israéliennes, protestant vivement contre la détérioration de leur état de santé, ont rapporté des médias locaux.

S'exprimant dans un communiqué, cité par l'agence Wafa, la Commission a indiqué que "l’administration pénitentiaire de l’occupation détient des prisonniers palestiniens dans des cellules d’isolement qui ne conviennent pas à la vie humaine, alors que leur état de santé est jugé très difficile".

L'organisation palestinienne a ajouté, également, que l’administration pénitentiaire de l'occupant a pris des mesures arbitraires contre des détenus palestiniens afin de briser leur mouvement grève de la faim.

Selon la Commission, le prisonnier Huthayfa Halabyia, 28 ans, est en grève de la faim illimitée depuis 50 jours et souffre de leucémie, alors l'administration de l'occupation refuse systématiquement de répondre aux demandes de sa mise en liberté.

Sept autres prisonniers poursuivent leur grève de la faim illimitée, à savoir Ahmad Ghanam depuis 37 jours, Sultan Khlof (33 jours), Ismael Ali (27 jours), Wajdi Al-Awawda (22 jours), Tareq Kadan (20 jours), Nasser Jada (13 jours) et Thaer Hamdan depuis 8 jours, a signalé la même source.


Lire aussi: 13 Palestiniens arrêtés par les forces d'occupation israéliennes en Cisjordanie 


Dans un autre contexte, trois détenus palestiniens sont entrés dans leur nouvelle année d'emprisonnement, dont un qui entame sa 21e année de détention et deux autres la 17e année, suite à leur condamnation à des peines lourdes de 19 à 21 ans de prison ferme.

La Commission des prisonniers palestiniens a fait était, en outre, d'un refus délibéré de la part de l’administration pénitentiaire de la prison du Naqab de procurer le traitement nécessaire à trois détenus palestiniens malades et qui souffrent de douleurs aigues.

Dans ce contexte, l'organisation palestinienne a souligné que l'administration pénitentiaire israélienne méprise délibérément les conditions de santé des détenus palestiniens malades dans le but de les pousser à la mort.

Plus de 700 prisonniers palestiniens souffrants se trouvent aujourd'hui dans les geôles de l’occupation, y compris des cas difficiles et complexes tels que les détenus atteints du cancer, des maladies cardiaques, de problèmes de reins et autres.

Une ONG s'alarme sur l'état de santé de 8 détenus palestiniens en grève de la faim
  Publié le : lundi, 19 août 2019 15:08     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez