Libye: le gisement pétrolier El Charara est toujours sous le contrôle du GNA

Publié le : jeudi, 07 février 2019 16:28   Lu : 2 fois

 WASHIINGTON - Le méga gisement pétrolier El Charara, situé au sud de la Libye, est toujours sous le contrôle des forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), a indiqué à Washington le président du Haut Conseil d’Etat libyen, Khaled el-Mechri.

"Le gisement El Charara est toujours sous le contrôle du GNA qui a envoyé des renforts" pour le sécuriser, a déclaré El-Mechri en marge d’un débat sur le futur de la Libye organisé par le Think tank washingtonien, Transatlantic Leadership Network.

El-Mechri a ajouté que l’usage de la force, en dehors du cadre légal prévu par l’accord politique libyen ne peut être justifié quel que soit le motif.

L’Armée nationale libyenne (ANL), dirigé par Khalifa Haftar, a annoncé mercredi qu’elle avait réussi à "s’emparer du gisement al Charara sans encombre", dans le cadre d’une offensive qu’elle mène depuis la mi-janvier dans la région sud du pays pour la purger des groupes terroristes.


Lire aussi: Libye: poursuite des efforts pour régler la crise, l'ONU appelle au compromis


Son porte-parole, Ahmed al-Mesmari, a indiqué que les forces de l’ANL ont pénétré dans le champ pétrolier, exploité par la compagnie pétrolière libyenne (NOC) en partenariat avec les groupes pétroliers Repsol, Total, OMV et Statoil.

Le site, qui produit 315.000 barils par jour, soit un tiers de la production libyenne, est fermé depuis sa prise en décembre par les forces gouvernementales. La production du gisement est bloquée par des groupes armés qui réclament l’amélioration des conditions économiques de la région.

Le chef du Gouvernement d’Union nationale, Fayez al-Sarraj, soutenu par l’ONU, a annoncé en décembre un financement de 800 millions de dollars pour améliorer les services dans le sud de la Libye.

Mais la production sur ce site pétrolier stratégique ne reprendra que lorsque les conditions sécuritaires seront améliorées, selon la NOC qui a exigé le remplacement des groupes armés qui contrôlent le site par des brigades dépendant du GNA.

Libye: le gisement pétrolier El Charara est toujours sous le contrôle du GNA
  Publié le : jeudi, 07 février 2019 16:28     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez