La diplomatie palestinienne dénonce la démolition d'une garderie d'enfants à El-Qods occupée

Publié le : jeudi, 26 juillet 2018 17:05   Lu : 3 fois

RAMALLAH - Le ministère palestinien des Affaires étrangères a condamné la démolition par l'armée israélienne d'un jardin d'enfants et d'un centre pour femmes dans l'enceinte bédouine de Jabal Al-baba près d'Al-Eizariya, à El-Qods occupée, a rapporté jeudi l'agence de presse Wafa.

La diplomatie palestinienne classe les actes de l'occupant israélien à l'encontre des Palestiniens dans la case du "fascisme et du racisme" lors de sa récente démolition d’un jardin d’enfants. "Comment il est concevable que l'État occupant démolisse un jardin d'enfants au XXIe siècle à la vue du monde entier. Et comment la communauté peut elle rester silencieuse devant cela", s'est indigné le ministère, soulignant que cette dernière a "perdu de sa crédibilité".

« Nous critiquerons la communauté internationale avec la cruauté qu'elle mérite dans l'espoir de parvenir à l'éveil de la conscience, de la morale et des principes envers notre peuple et de ses longues et continuelles souffrances. »

« L'escalade de la colonisation se poursuit pour évacuer les habitants palestiniens afin de relier la colonie de Ma'aleh Adumim et les colonies environnantes à El-Qods- Est occupée, dans le cadre du plan d’expansion coloniale E1. »


Lire aussi : Agressions israéliennes contre les Palestiniens: le Haut-Commissaire aux  droits de l’Homme tire la sonnette d’alarme 


Le département de la diplomatie palestinienne estime selon le même document que ces crimes sont "un prélude à l'annexion de ce gigantesque bloc de colonies" et à la "coupure" de toute communication possible entre El-Qods-Est occupée et ses environs palestiniens, "fermant ainsi définitivement la porte à un État palestinien souverain et viable géographiquement". Le même département estime que cette "guerre" de colonisation et de judaïsation, "menace la présence palestinienne" dans les zones classées "C", où une association de l'occupation, qui "mène des opérations de balayage permanentes" sur toutes les zones de Cisjordanie occupée.

"Les mesures répressives", qui ont commencé déjà par une attaque acharnée contre la communauté de Khan Al-Ahmar à l'est d'El-Qods occupée, ont pour objectif "d’expulser" les palestiniens de ces régions et démolir leurs installations. Selon le ministère des affaires étrangères palestinien, toute la responsabilité des crimes à l'encontre des civils palestiniens incombe à l'occupation israélienne dirigée par Benjamin Netanyahu.

La diplomatie palestinienne dénonce la démolition d'une garderie d'enfants à El-Qods occupée
  Publié le : jeudi, 26 juillet 2018 17:05     Catégorie : Monde     Lu : 3 foi (s)   Partagez