Sahara Occidental: La position de l'ONU en faveur de négociations directes réitérée

Publié le : vendredi, 30 mars 2018 13:02   Lu : 4 fois
Sahara Occidental: La position de l'ONU en faveur de négociations directes réitérée

NEW YORK - Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a réitéré la position des Nations Unies en faveur de négociations directes et sans préconditions entre le Front Polisario et le Maroc en vue de résoudre le conflit au Sahara Occidental.

"Dans ses résolutions depuis début 2007, le Conseil de sécurité m'a enjoint de faciliter des négociations directes entre les parties au conflit, qui doivent se dérouler sans conditions préalables et de bonne foi", souligne le chef de l’ONU dans la copie préliminaire de son rapport sur le Sahara Occidental, dont l’APS a obtenu une copie.


Lire aussi: Sahara Occidental/Maroc: l’ONU réclame un mécanisme indépendant de surveillance des prisons


M. Guterres relève que les deux parties au conflit doivent "faire preuve de volonté politique (... ) et travailler dans un esprit de compromis" afin de préparer un cinquième round de négociations.

Le chef de l’ONU n’a pas manqué de rappeler, à ce propos, sa démarche proposée dans son premier rapport sur le Sahara Occidental en 2017 de relancer le processus de négociations avec "une nouvelle dynamique et un nouvel esprit en reflétant les orientations du Conseil de sécurité en vue de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental ".

Et d’ajouter que "le Conseil de sécurité a affirmé dans sa résolution 2351 (2017), son plein appui à cette proposition".

Dans son deuxième rapport sur le Sahara Occidental, le chef de l’ONU relève "la détermination" du Front Polisario, réitérée en janvier dernier par le président Brahim Ghali, à "s’engager dans des négociations de fonds et sans préconditions et de coopérer pleinement avec le secrétaire général et son envoyé personnel".


Lire aussi: El Guergarat: l’ONU enjoint le Maroc d'accepter l’envoi d’une mission technique


A l’opposé, le Maroc qui bloque le processus onusien depuis 2012, rejette toute négociation qui ne s’inscrit pas dans le cadre de son plan d’autonomie. Selon Guterres, le Maroc campe sur cette position et l’avait réitéré à son envoyé personnel, Horst Kohler, lors de son déplacement à Rabat.

Le SG de l’ONU s’est dit "encouragé par les mesures prises par Kohler, depuis sa nomination, pour relancer le processus politique", saluant à ce titre sa première visite dans la région ainsi que les consultations bilatérales approfondies qu’il avait tenues avec le Front Polisario, le Maroc et les pays voisins et aussi les discussions élargies organisées avec des parties prenantes à l’instar de l’Union africaine et l’Union européenne.

"Les nombreuses expressions de soutien ( ) aux efforts de mon envoyé personnel sont également un signal important qu'une nouvelle dynamique est déjà en jeu", soutient le SG de l’ONU.

Dernière colonie d’Afrique, le Sahara Occidental est considéré par les Nations Unies comme un territoire non autonome en attente de décolonisation.

Sahara Occidental: La position de l'ONU en faveur de négociations directes réitérée
  Publié le : vendredi, 30 mars 2018 13:02     Catégorie : Monde     Lu : 4 foi (s)   Partagez