Boukhari réaffirme la participation de la RASD au prochain sommet UA-UE

Publié le : mercredi, 18 octobre 2017 09:44   Lu : 18 fois
Boukhari réaffirme la participation de la RASD au prochain sommet UA-UE

BOUDJEDOUR (camps de réfugiés sahraouis) - Le représentant du Front Polisario auprès des Nations-Unies, Ahmed Boukhari, a réaffirmé, mardi, à Boudjedour (camps de réfugiés sahraouis), la participation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au 5ème Sommet Union africaine-Union européenne (UA-UE) prévu les 29 et 30 novembre prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire), au même titre que tous les Etats membres de l'UA.

"La participation de la RASD à la réunion de partenariat entre l'UA et l'UE prévue prochainement dans la capitale ivoirienne y va de la crédibilité de l’Union européenne", a déclaré M. Boukhari lors d’une conférence de presse tenue à la veille de la première visite de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara  occidental, Horst Köhler, dans les camps de réfugiés sahraouis.


Lire aussi: Ould Salek exhorte le Maroc à respecter les textes de l'UA et le droit de tous les Etats membres


Le diplomate sahraoui a fait part "du mécontentement des instances de l’UA à Addis Abeba" à ce sujet, indiquant que celles-ci, ont envoyé "un avertissement clair" aux autorités ivoiriennes suite à leur décision de ne pas envoyer une invitation à la RASD en tant qu’Etat membre de l’UA pour prendre part à la réunion de partenariat entre Africains et Européens. 

"Soit donc, Abidjan envoie une invitation à l’ensemble des Etats membres de l’UA, la RASD compris, soit l’évènement se tiendra dans la capitale éthiopienne", a-t-il averti.

Le Conseil exécutif de l'UA, réuni lundi en session extraordinaire, a réaffirmé le droit de tous les Etats membres de l’UA à prendre part au 5ème Sommet UA-UEnion européenne, prévu à Abidjan les 29 et 30 novembre.

Cela a été rendu possible à travers l’adoption d’une décision qui réaffirme la nécessité du respect scrupuleux des décisions de l’Union africaine, en particulier la décision 942 de la 31ème session ordinaire du Conseil exécutif de juillet 2017, qui en plus de la réaffirmation du droit de tous les Etats membres à participer aux réunions où l’Union africaine est partie prenante, prévoit la sanction de priver les Etats membres qui ne s’y conforment pas, du droit d’abriter des réunions de l’Union.


Lire aussi: Ould Salek: il n'y aura pas de Sommet UA-UE à Abdidjan sans la RASD


"Le Maroc, soutenu par la France, est en train de tout faire pour bloquer la participation de la RASD à la réunion de partenariat entre l'UA et l'UE prévu prochainement dans la capitale ivoirienne" a-t-il dénoncé M. Boukhari, affirmant toutefois qu'"aucun pays africain ne soutient Rabat dans sa démarche, et même au niveau européen la question sahraouie est considérée comme dossier africain.

Le délégué du Front Polisario, représentant légitime du peuple sahraoui, a rappelé, par la même occasion, l'échec des tentatives marocaines visant à écarter la délégation sahraouie lors de grands événements africains, dont le 4e Sommet UA-Monde arabe, tenu novembre 2016 à Malabo (Guinée équatoriale), du 29e Sommet de l'UA, en juillet à Addis Abeba (Ethiopie), ou plus récemment encore lors le Sommet UA-Japon tenu à Maputo (Mozambique).  

"Cette victoire diplomatique dénote la force de l’organisation panafricaine à défendre l’Acte constitutif de l’UA notamment le principe du respect de l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation", a-t-il soutenu.

L'UE et l'UA se sont accordées sur la relabellisation du prochain Sommet entre Européens et Africains, prévu la fin novembre prochain "sommet UE-UA".

Boukhari réaffirme la participation de la RASD au prochain sommet UA-UE
  Publié le : mercredi, 18 octobre 2017 09:44     Catégorie : Monde     Lu : 18 foi (s)   Partagez