Référendum en Catalogne : intervention de la police nationale et la garde civile devant la passivité des Mossos

Publié le : dimanche, 01 octobre 2017 12:49   Lu : 18 fois

MADRID - Le délégué du gouvernement espagnol en Catalogne, Enric Millo a mis en garde dimanche, les Mossos d’esquadra (police catalane) dont   "l’attitude irresponsable" a mis en péril le prestige de la police catalane, en assurant que l’exécutif a été contraint de faire ce qu’il ne voulait pas faire en faisant intervenir la police nationale et la garde civile afin d’empêcher la tenue du référendum interdit par la justice.

Le même responsable a indiqué lors d’une conférence de presse que "les Mossos avaient l’ordre d’empêcher la tenue du référendum illégal malheureusement", ajoutant que "ca n’a pas été le cas et la ligne politique a pris le dessus sur la profession mettant de façon irresponsable le prestige d’une force de police pour tous et c’est pourquoi la police nationale et la garde civile ont été obligées d’agir".

Face à cette "passivité", la Police nationale et la Garde civile ont commencé à se déployer devant les portes des bureaux de vote désignés par la Generalitat de Catalogne ce qui a crée des moments de tension et des heurts avec les personnes regroupées dans les bureaux de vote. 

Des agents anti-émeute ont été observés, selon des sources médiatiques, essayant de forcer les cordons établis par des citoyens catalans refusant que les bureaux de vote soient fermés.

Par ailleurs, les mêmes sources indiquent que la police nationale a chargé des manifestants et tiré des projectiles en caoutchouc devant les bureaux de vote à Barcelone et notamment à Gérone ou l’intervention policière a fait des blessés.   

"Plusieurs personnes ont été blessées à la tête et dans différents parties du corps", indique-t-on.

5,3 millions d’électeurs catalan ont été convoqués pour ce référendum interdit et jugé illégal par la justice espagnole. Devant l’acharnement du gouvernement catalan à tenir cette consultation, le gouvernement central à 

Madrid a pris toutes les mesures afin d’empêcher le déroulement du scrutin, ce qui a crée, ces derniers jours, une ambiance particulièrement tendue qui a augmenté en intensité ce dimanche, avec notamment les interventions policières qui ont permis la saisie du matériel électoral et la fermeture de nombreux bureaux de vote en Catalogne. 

Référendum en Catalogne : intervention de la police nationale et la garde civile devant la passivité des Mossos
  Publié le : dimanche, 01 octobre 2017 12:49     Catégorie : Monde     Lu : 18 foi (s)   Partagez