Atelier sur l'enseignement religieux: accord sur l'importance du discours éducatif et préventif contre l'extrémisme

Publié le : vendredi, 07 juillet 2017 16:22   Lu : 4 fois
Atelier sur l'enseignement religieux: accord sur l'importance du discours éducatif et préventif contre l'extrémisme
APS PHOTOS © 2017

NOUAKCHOTT - Les participants à l'atelier d'études et de formation dont les travaux ont débuté vendredi pour leur deuxième et dernier jour à Nouakchott (Mauritanie) ont convenu sur les méthodes de l'enseignement de l'éducation religieuse et l'impératif d'adopter un discours éducatif et préventif contre l'extrémisme et le terrorisme.

Les participants ont estimé que cette rencontre initiée par la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel en collaboration avec l’unité de la fusion et de la liaison (mécanisme de coopération régional) et avec la participation du centre africain des études et des recherches sur le terrorisme (CAERT), a mis en avant l'impératif de promouvoir le discours éducatif et l'adapter avec les exigences préventives contre l'extrémisme et le terrorisme.

Le membre du bureau exécutif de la Ligue représentant la Mauritanie, Moussa Fali a indiqué que le système éducatif des pays de la région doit "accorder un intérêt particulier au contenu du discours éducatif notamment dans son volet relatif à l'éducation religieuse", mettant en avant l'encadrement et l'orientation des jeunes d'une manière à les protéger des courants de l'extrémisme et du terrorisme.

Le secrétaire général de la Ligue, Youcef Belmahdi a appelé à l'impératif d'adopter "un plan régional par les pays du Sahel qui fera de l'enseignement de l'éducation religieuse une plateforme de référence et sera un système de défense intellectuel face aux campagnes qui visent à semer l'idéologie terroriste et détruire les pays".

M. Belmahdi a appelé également à l'impératif de poursuivre le travail conformément aux normes d'approche régionale entre les pays, estimant que la coopération et la coordination dans ce domaine est une "nécessité" pour protéger nos jeunes.

"Les jeunes qui évoluent dans la violence dans leurs pays pourront constituer un élément destructeur d'un autre pays dans la région", a-t-il souligné.

Plusieurs participants notamment ceux de Tchad, Sénégal et Burkina Faso étaient unanimes sur l'idée d'adopter une stratégie régionale contre l'extrémisme. Il a été question également de plusieurs suggestions en termes de "prévention contre le discours de la haine et de la discrimination en encourageant le discours d'enseignement de l'éducation religieuse" ainsi que d'autres thèmes sur le respect de l'opinion des uns et des autres.

Les travaux de cette rencontre, rappelle-t-on, se poursuivent pour leur deuxième jour consécutif et seront sanctionnés par des suggestions et recommandations des membres du bureau exécutif de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel concernant "la promotion des méthodes de l'enseignement de l'éducation religieuse dans les écoles". Des recommandations seront également adoptées dans cet atelier.

Prennent part à cette manifestation des membres du bureau exécutif de la Ligue représentant leurs pays dont l'Algérie, la Mauritanie, le Nigéria, le Niger, le Mali, le Burkina Faso, la Cote d'Ivoire, la Guinée, le Tchad, et le Sénégal ainsi que des pays observateurs et des Oulémas, des savants et d'experts de différents pays de la région.

Atelier sur l'enseignement religieux: accord sur l'importance du discours éducatif et préventif contre l'extrémisme
  Publié le : vendredi, 07 juillet 2017 16:22     Catégorie : Monde     Lu : 4 foi (s)   Partagez