Le conflit syrien, le plus meurtrier dans le monde en 2016

Publié le : mardi, 09 mai 2017 12:38   Lu : 13 fois
Le conflit syrien, le plus meurtrier dans le monde en 2016
APS PHOTOS © 2017

LONDRES- Le conflit en Syrie a été le plus meurtrier  dans le monde pour la cinquième année consécutive, a indiqué le rapport  annuel 2016 de lInstitut international des études stratégiques (IISS) basé  à Londres.

Le rapport présenté lors dune conférence de presse animée par le  directeur général dIISS, John Chipman, souligne que dix conflits ont  occasionné plus de 80% des décès dans le monde, dont le conflit en Syrie  avec encore 50.000 tués lannée dernière, portant le total des morts dans  ce pays depuis 2011 à environ 290.000.

Entre janvier et août 2016, quelque 900.000 personnes ont été  déplacées en Syrie. 90% ont été dispersées dans les zones urbaines ou  suburbaines des pays voisins, note lIISS.Les neufs autres zones de conflits citées par le document sont le  Mexique, l'Irak, l'Afghanistan, le Yémen, la Somalie, le Soudan, la  Turquie, le Soudan du Sud et le Nigéria.

Les conflits dans le monde ont fait 157.000 morts l'année dernière  contre 167.000 en 2015. Le nombre des conflits qui peuvent exploser à tout  moment est en augmentation, souligne lIISS.Le Moyen-Orient reste la partie qui a connu le plus grand nombre de  mort dans des conflits armés, avec 82.000 décès l'an dernier. Sept des dix  conflits les plus mortels de 2016 ont été enregistrés dans cette région,  relève IISS.

Le directeur de linstitut affirme que lélaboration de solutions  politiques appropriées aux conflits latents constituera "un défi majeur"  pour les décideurs politiques, mais "essentiel" si le nombre des décès  occasionnés par les conflits dans le monde devrait être réduit de manière  substantiels.

"Dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, la bonne gouvernance  est une condition préalable et nécessaire à une bonne stratégie", a-t-il  dit.Il a ajouté que de plus en plus, les réfugiés et les conflits se  rapprochent des villes et ne suivent pas le chemin traditionnel qui  consistait à les voir se concentrer dans des zones frontalières.

Pendant que les personnes déplacées sinstallent dans les villes, ces  dernières aussi connaissent de plus en plus de conflits, note Chipman.

Environ la moitié des 36 conflits armés cités par lIISS ont tous  fait des morts et se déroulent dans un milieu urbain, ce qui pose des défis  particuliers pour les organisations d'aide aux personnes déplacées et aux  forces armées qui combattent les "insurgés".

Les forces de maintien de la paix des Nations Unies trouvent de plus  en plus de difficultés à satisfaire les attentes de plus en plus élevées  chaque année. Les défis du maintien de la paix connaissent une croissance  constante, souligne IISS.

 

Le conflit syrien, le plus meurtrier dans le monde en 2016
  Publié le : mardi, 09 mai 2017 12:38     Catégorie : Monde     Lu : 13 foi (s)   Partagez