Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain

Publié le : vendredi, 12 août 2022 14:49   Lu : 139 fois
Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain

CHAHID EL-HAFEDH- Le Front Polisario a mis en garde contre le silence de la communauté internationale face à attitude de l'Etat d'occupation marocain qui ne fera qu'exacerber l'état d'insécurité et d'instabilité dans la région, affirmant qu'"aucune solution au conflit" n'est envisageable en dehors du cadre du plan de règlement Onu-africain décidé en 1991.

"Le silence et l'indifférence de la communauté internationale envers l'attitude de l'Etat d'occupation marocain ne feront qu'exacerber l'état d'insécurité et d'instabilité dans la région", lit-on dans la déclaration finale des travaux de la septième session du Secrétariat national du Front Polisario, présidée par le président sahraoui Brahim Ghali, SG du Front, rapportée par l'agence de presse sahraouie (SPS).

"Aucune solution n'est envisageable au conflit en dehors du cadre légal clair et prévu dans le plan de règlement onu-africain de 1991, seul accord convenu par les deux parties et ratifié par le Conseil de sécurité, de manière à garantir au peuple sahraoui son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance, à l'instar de tous les peuples et pays colonisés", note le communiqué.

A ce propos, le Front Polisario a réitéré "sa pleine disposition à coopérer avec la démarche du SG Nations Unies et de son Envoyé personnel" visant la décolonisation de la dernière colonie en Afrique, saluant par la même "la visite importante" effectuée à la République sahraouie par M. Bankole Adeoye, commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité à l'Union Africaine, et qui intervient "dans le contexte du rôle pivot de l'UA, en tant que partenaire des Nations Unies dans la décolonisation du continent africain".


Lire aussi: Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain


Le Front a également affirmé la disposition de la République sahraouie à coopérer pour la mise en œuvre de la décision du "Sommet de l'UA : faire taire les armes", dans laquelle les deux Etats membres de l'UA (République sahraouie et Maroc) ont été appelés à mener des négociations directes pour préparer les conditions appropriées à l'organisation d'un référendum sur l'autodétermination du peuple sahraoui.

Par ailleurs, le Secrétariat national du Front Polisario a exhorté, dans son communiqué, l'Union européenne (UE) à "la nécessité de respecter le droit international et le droit international humanitaire au Sahara occidental.

Le Polisario a saisi l'occasion pour saluer les sacrifices consentis par les combattants de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) le long du mur de l'humiliation et de la honte contre les forces d'occupation marocaines à l'effet de mener à bien la mission de libération.

Il n'est pas sans saluer, a conclu le communiqué, les héroïnes et les héros du combat pour l'indépendance, menés, entre autres, par les détenus de Gdeim Izik, les étudiants prisonniers et tous les prisonniers civils sahraouis dans les geôles marocaines, lesquels "ripostent à toutes les pratiques de l'Etat d'occupation marocain", citant à ce propos la lutte de la militante Sultana Sidi Ibrahim Khaya et sa famille.

 

Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain
  Publié le : vendredi, 12 août 2022 14:49     Catégorie : Monde     Lu : 139 foi (s)   Partagez