Print this page

Sahara occidental: le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international

Publié le : dimanche, 22 mai 2022 17:15   Lu : 205 fois
  • Partagez

ALGER - Le Maroc organise des conférences dont il détourne le thème dans le but de quémander un soutien international en faveur de ses thèses au Sahara occidental, a indiqué, dimanche, le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Saïd Ayachi.

"Le régime du Makhzen est conscient que l'Algérie, qui a toujours été consultée et sollicitée pour la résolution des conflits à travers le monde, a un statut nettement supérieur à celui du Maroc, notamment sur le plan diplomatique", a affirmé Saïd Ayachi à la Radio nationale, relevant que cette réalité "dérange" les autorités marocaines.

"Pour contrebalancer cette situation qui lui est défavorable, le régime du Makhzen organise des conférences dont il détourne sciemment le thème" afin de quémander un soutien à sa sinistre proposition d'"autonomie" pour le Sahara occidental, a-t-il affirmé, en allusion à une conférence internationale pour la lutte contre le groupe terroriste Daech, tenue récemment à Marrakech.

A cet égard, il n'a pas manqué de dénoncer "l'exploitation médiatique" de cet évènement à travers des allégations mensongères de plusieurs médias marocains relatives à une soi-disant reconnaissance par plusieurs pays, dont la Turquie et l'Egypte, de la prétendue "souveraineté" du Maroc sur le Sahara occidental.

"Le régime marocain n'hésite pas à tronquer, falsifier et fausser les déclarations des uns et des autres", a déploré le militant des droits de l'Homme, notant que ces manœuvres sont destinées "à la consommation intérieure" et ont pour but de "faire perdurer le statu quo au Sahara occidental et pratiquer la politique du fait accompli".

Evoquant, par ailleurs, le revirement du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez sur la question du Sahara occidental qu'il a qualifié de "honteux" et triste "volte-face", le président du CNASPS a assuré "qu'à part une poignée de pays qui se comptent sur les doigts d'une main, il n'y a pas une majorité d'Etats qui soutiennent le Maroc dans sa proposition d'autonomie".

"Le Maroc ne peut pas décider à lui seul de donner l'autonomie au Sahara occidental", a-t-il soutenu, rappelant que ce territoire est distinct de celui du royaume chérifien.

Par ailleurs, M. Ayachi a dit regretter la "léthargie" du Conseil de sécurité de l'ONU vis-à-vis de la question sahraouie. Néanmoins, il a fait part de son optimisme quant à la prochaine visite dans la région de l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura.

Sahara occidental: le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international
  Publié le : dimanche, 22 mai 2022 17:15     Catégorie : Monde     Lu : 205 foi (s)   Partagez