Le Conseil de sécurité appelé à surmonter la paralysie liée à la question palestinienne

Publié le : mercredi, 20 avril 2022 13:00   Lu : 103 fois
Le Conseil de sécurité appelé à surmonter la paralysie liée à la question palestinienne

NEW YORK (Nations unies) - Le Représentant permanent de l'Etat de Palestine auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU, à surmonter la "longue paralysie" liée à la question palestinienne, et à "travailler sans délai" pour remplir ses obligations envers les Palestiniens conformément à toutes les résolutions et chartes internationales pertinentes.

Dans des lettres envoyées mardi au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, au président du Conseil de sécurité (Grande-Bretagne) et au président de l'Assemblée générale de l'ONU concernant les agressions sionistes continues dans les territoires palestiniens, Riyad Mansour a appelé le Conseil de sécurité à "surmonter la longue paralysie liée à la question palestinienne et à travailler sans délai pour remplir ses obligations conformément à toutes les résolutions et chartes internationales pertinentes".

Le diplomate palestinien a mis en garde que "les provocations répétées de l'entité sioniste conduiraient sérieusement à envenimer la situation instable", soulignant "la nécessité de prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux politiques et pratiques sionistes illégales et protéger les vies humaines".

Riyad Mansour a, en outre, réitéré son appel à la communauté internationale "pour qu'elle s'efforce de protéger la mosquée Al-Aqsa et Al-Haram Al-Sharif des attaques de l'entité sioniste, et de ses colons extrémistes".


Lire aussi: Escalade sioniste contre les Palestiniens: appel à une "réaction prompte" de la communauté internationale


Il a fait savoir que l'occupation sioniste "a effectué trois incursions dans la mosquée Al-Aqsa et Al-Haram Al-Sharif en moins de 72 heures, où les soldats de l'occupation ont agressé les fidèles en les frappant avec des matraques en acier et en leur tirant dessus avec des grenades et des balles en caoutchouc, causant des blessures à plusieurs d'entre eux".

Le Représentant permanent de l'Etat de Palestine auprès des Nations Unies a tenu également à préciser dans ses lettres que "les crimes commis par l'occupation contre le peuple palestinien et ses plans illégaux visant à modifier la démographie, la nature et la situation à El-Qods occupée, y compris la mosquée Al-Aqsa et Al-Haram Al-Sharif, sont bien documentés et ne peuvent être réfutés".

Il a souligné dans ce contexte que "la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité et les parties signataires de la quatrième Convention de Genève, doivent accomplir leurs devoirs et utiliser tous les moyens et mesures prévus par le droit international pour tenir l'entité sioniste, la puissance occupante, responsable" de ces crimes.

Le Conseil de sécurité appelé à surmonter la paralysie liée à la question palestinienne
  Publié le : mercredi, 20 avril 2022 13:00     Catégorie : Monde     Lu : 103 foi (s)   Partagez