Le Mexique va devenir le premier client du phosphate exporté illégalement depuis le Sahara occidental

Publié le : mercredi, 06 avril 2022 17:58   Lu : 372 fois

BRUXELLES - Le Mexique prendra bientôt le relais de l'Inde comme client le plus important du minerai de phosphate sahraoui dont les exportations illégales effectuées par l'occupant marocain ont atteint 1,4 million de tonnes en 2021, a alerté mercredi l'Observatoire international Western Sahara Resource Watch (WSRW).

"Le minerai de phosphate exploité illégalement est l'une des principales sources de revenus que le gouvernement marocain tire du territoire qu'il maintient sous occupation, en violation du droit international", précise WSRW dans son neuvième rapport annuel des entreprises impliquées dans l'achat de phosphate du Sahara occidental occupé, publié sur son site internet.

"Au total, 26 navires ont quitté le territoire avec 1,4 million de tonnes de minerai de phosphate, une augmentation par rapport aux quelque 1 million de tonnes exportées en 2019 et 2020", détaille WSRW dans son rapport pour l'année 2021, relevant "qu'à titre de comparaison, les exportations moyennes du Maroc depuis le territoire occupé au cours des années 2012-2018 étaient de 1,8 million de tonnes".

Selon l'observatoire chargé du suivi de l'exploitation des ressources naturelles au Sahara occidental, "un doublement des prix du phosphate en 2021 entraîne que les exportations illégales sont de plus en plus lucratives, correspondant peut-être à une valeur de 349 millions de dollars pour les exportations de cette année-là".


Lire aussi: Phosphate sahraoui: WSRW alerte sur "un nouveau chapitre de pillage" marocain


Soulignant que le plus gros client du commerce controversé en 2021 était l'Inde, comme c'est le cas depuis 2019, l'ONG signale que le Mexique pourrait bientôt devenir la première destination du phosphate exporté illégalement depuis le Sahara occidental occupé. 

"Malgré les promesses antérieures de ne plus s'approvisionner en minerai de phosphate du Sahara occidental, la société américaine Innophos Holdings a repris ses importations depuis le territoire occupé du Sahara occidental vers le Mexique", déplore WSRW, notant que l'entreprise est devenue le premier importateur au cours du second semestre 2021.

"De l'arrivée de la première cargaison de l'année au Mexique le 2 août 2021 jusqu'à la dernière, Innophos a absorbé 43 % de tout le minerai de phosphate du Sahara occidental occupé. Les sept cargaisons reçues au cours des cinq derniers mois de 2021 ont totalisé 391.000 tonnes, dépassant tout autre importateur impliqué au cours de la même période", dénonce l'Observatoire.

WSRW précise, en outre, que "les importations vers l'Inde, le Mexique et la Nouvelle-Zélande constituent plus de 92% de l'ensemble du commerce du minerai de phosphate du Sahara occidental".

Il appelle toutes les entreprises impliquées dans le commerce illégal "à suspendre immédiatement tous les achats et tous les transports de cargaisons de phosphate du Sahara occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit sahraoui".

 

Le Mexique va devenir le premier client du phosphate exporté illégalement depuis le Sahara occidental
  Publié le : mercredi, 06 avril 2022 17:58     Catégorie : Monde     Lu : 372 foi (s)   Partagez