Sahara occidental : le CNASPS "indigné" par le revirement de Madrid

Publié le : lundi, 21 mars 2022 18:34   Lu : 1 fois

ALGER- Les membres du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) ont pris connaissance lundi avec "stupéfaction" et "indignation" du revirement du gouvernement espagnol sur la question du Sahara occidental.

La décision de Madrid de soutenir le soi-disant plan d'autonomie du Maroc est "déshonorante, grave, dangereuse et, à la limite, irresponsable", indique un communiqué du CNASPS.

Elle est "déshonorante car par cette décision criminelle, l'Espagne officielle trahit une fois de plus, et de façon caractérisée, le peuple sahraoui, qui est en droit d'attendre du colonisateur historique d'être en adéquation avec le sens de l'Histoire et de s'inscrire dans le processus clairement codifié de la décolonisation, en assumant toutes ses responsabilités, y compris le soutien normal au droit à l'autodétermination du peuple sahraoui, en application du droit international, et par respect à la Charte des Nations unies en matière de décolonisation", insiste le comité.

Cela d'autant plus que l'Espagne officielle commet là, selon la même source, "la deuxième grande trahison vis-à-vis du peuple sahraoui après la signature des funestes accords de Madrid de Novembre 1975".

Le CNASPS souligne que "la forfaiture espagnole d'aujourd'hui vient ternir une fois de plus la trajectoire historique du peuple espagnol à cause de faux calculs d'un gouvernement espagnol fragile, sournois pratiquant I'hypocrisie et la duplicité".

Selon le texte, cette décision est "grave parce qu'elle introduit dans la région un facteur qui aggrave l'atteinte à la paix, à la stabilité et à la sécurité, générée par l'occupation marocaine du Sahara occidental (...)".

Le peuple sahraoui et sa direction politique, le Front Polisario, "ne seront en rien découragés par cette nouvelle trahison espagnole, ayant toujours le droit de leur côté".

lls "continueront leur combat de résistance contre l'occupant marocain, comme hier contre le colonisateur espagnol. Comme ils continueront, avec tous ceux qui les soutiennent et les accompagnent, à revendiquer l'application concrète du droit international par l'organisation d'un référendum d'autodétermination", selon le communiqué.

 

Sahara occidental : le CNASPS "indigné" par le revirement de Madrid
  Publié le : lundi, 21 mars 2022 18:34     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez