Le président sahraoui tient le Maroc pour responsable des développements dangereux dans la région

Publié le : jeudi, 27 janvier 2022 14:30   Lu : 300 fois
Le président sahraoui tient le Maroc pour responsable des développements dangereux dans la région

CHAHID EL HAFEDH- Le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a tenu mercredi l'Etat occupant marocain pour responsable des graves développements qui menacent la paix et la sécurité dans la région.

Dans son discours alors qu'il présidait une réunion de son cabinet, il a déclaré que "l'Etat de l'occupation marocaine était responsable des développements dangereux qui menacent la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, en raison de ses politiques expansionnistes agressives, y compris ses alliances ouvertes avec les forces de l'oppression et du colonialisme, et l'adoption de ses programmes malveillants. Il soutient et encourage les gangs du crime organisé et les groupes terroristes ", selon l'Agence sahraouie d'information (SPS).

Dans ce contexte, le président sahraoui a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU et "en particulier les parties connues pour leur protection et encouragement à l'Etat marocain, à assumer leurs responsabilités, en établissant la paix et la sécurité dans le monde et en accélérant la décolonisation de la dernière colonie en Afrique".

Le secrétaire général du Front Polisario a envoyé une lettre au peuple sahraoui, dans laquelle il l'invitait à défendre son "droit inaliénable à la liberté et à l'indépendance".

Il a salué le niveau "d'interaction positive entre les organes exécutif et législatif", soulignant "la nécessité de valoriser notre jeune expérience dans ce domaine d'une manière qui tienne compte de l'intérêt national suprême, sur la base de la complémentarité, dans le cadre de la mise en œuvre des décisions du quinzième congrès du front, en voie d'achever la souveraineté de l'Etat sahraoui sur l'ensemble de son territoire national".

Dans ce contexte, le président Ghali a une fois de plus apprécié le soulèvement populaire massif "en réponse à la reprise de la lutte armée" et a salué la bravoure de l'Armée populaire de libération sahraouie, sa "fermeté et détermination dans les champs de gloire et d'honneur, ainsi que les militantes et militants, Sultana Khaya et sa famille, et tous les prisonniers civils sahraouis dans les prisons marocaines, à leur tête les détenus de Gdeim Izik".

Le président sahraoui tient le Maroc pour responsable des développements dangereux dans la région
  Publié le : jeudi, 27 janvier 2022 14:30     Catégorie : Monde     Lu : 300 foi (s)   Partagez