Maroc: les pharmaciens dénoncent les intimidations du ministère de la Santé visant à les faire taire

Publié le : mercredi, 26 janvier 2022 18:56   Lu : 91 fois

RABAT - La Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) a accusé le ministère de la Santé de mener des "manœuvres" visant à intimider les pharmaciens et à les faire taire dans le dossier de pénurie de plusieurs médicaments.

"Le ministère de la Santé a lancé des campagnes contre les pharmaciens, que ce soit au Parlement, après avoir été interpellés par les groupes parlementaires sur la pénurie, ou en dépêchant ses inspecteurs aux syndicalistes de la confédération afin de les faire taire sur des questions vitales qui concernent la sécurité médicamenteuse nationale", a indiqué la Confédération marocaine dans un communiqué.

Elle a, en outre, condamné l'envoi par le ministère d'une "deuxième commission d'inspection au président de la confédération quatre jours seulement après l'envoi de la première et directement après que le ministère s'est assuré du début de l'approvisionnement des pharmacies avec les médicaments en rupture de stock, afin de nier l'indisponibilité de ces produits".

Selon la confédération, "les manœuvres (du ministère) peuvent être révélées au moyen de documents de livraison de médicaments par les sociétés distributrices", notant que "les rapports desdites commissions ont été divulgués aux médias malgré leur aspect confidentiel".

"Cela reflète l'intention de fabriquer des faits d'une manière qui dégage (le ministère) de toute responsabilité", déplore la confédération, accusant le ministre "d'user d'influence et d'abus de pouvoir".

La semaine dernière, le ministre marocain de la Santé, Khalid Aït Taleb avait rejeté "les allégations véhiculés par certains professionnels du secteur pharmaceutique au Maroc concernant la rupture du stock national de médicaments", assurant que "les professionnels qui ont avancé, ces derniers temps, des allégations sur une rupture du stock national de médicaments sont confrontés à des problèmes d'ordre financier et juridique avec les distributeurs qui les empêchent de s'approvisionner en quantités suffisantes".

La Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc a tenu à démentir ces allégations mensongères et mettre le ministère de tutelle devant ses responsabilités.

"La pénurie de médicaments dans la plupart des pharmacies nationales est réelle, contrairement à ce que le ministère avait déclaré devant diverses institutions et médias, liant la pénurie aux problèmes économiques de certaines pharmacies avec leurs distributeurs", assure la confédération

La CSPM a également exprimé ses regrets "pour les réponses du ministère au sein du Parlement", reprochant au département de tutelle "de créer des situations trompeuses pour l'opinion publique nationale".

Récemment, les pharmaciens avaient porté un brassard noir pour dénoncer la situation désastreuse dans laquelle se trouve le secteur de la pharmacie qui reflète l'indifférence totale du ministère de tutelle quant aux préoccupations des citoyens et leur besoin en matière de soin, notamment en ce qui concerne la pénurie de médicaments.

La confédération marocaine avait alors exprimé "l'étonnement du secteur de la pharmacie après la publication d'un communiqué du ministère de la Santé dans lequel il a nié l'existence de toute pénurie de médicaments, au moment où les citoyens marocains souffrent d'une véritable crise due à l'absence de produits contre la grippe saisonnière, dont certains concernent le traitement contre le Covid-19".

Maroc: les pharmaciens dénoncent les intimidations du ministère de la Santé visant à les faire taire
  Publié le : mercredi, 26 janvier 2022 18:56     Catégorie : Monde     Lu : 91 foi (s)   Partagez