Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance

Publié le : dimanche, 23 janvier 2022 12:11   Lu : 11 fois
Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance

CHAHID EL HAFEDH- Le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, coordinateur avec la MINURSO, Sidi Mohamed Amar, a affirmé, samedi, que le peuple sahraoui était déterminé à défendre ses droits par tous les moyens légitimes, relevant que la visite de l'émissaire onusien pour le Sahara occidental Staffan de Mistura dans la région a permis à ce dernier de s'enquérir de près de la situation du peuple sahraoui qui lutte pour la libération et le renforcement des institutions de l'Etat sahraoui malgré l'occupation.

Invité de l'émission "El Hadath" diffusée par la télévision sahraouie, M. Sidi Mohamed Amar a souligné que les Sahraouis sont prêts à coopérer dans le cadre des efforts de l'ONU et de l'Union africaine (UA) pour parvenir à une solution pacifique, juste et durable entre la République sahraouie et l'occupant marocain, sur la base des principes de la légalité internationale et des résolutions onusiennes pertinentes ainsi que les objectifs et principes énoncés dans l'Acte constitutif de l'UA.

Le peuple sahraoui est fortement attaché à ses droits inaliénables à la liberté et à l'indépendance nationale totale et est toujours prêt à poursuivre sa lutte pour défendre ses droits par tous les moyens légitimes, a soutenu le responsable sahraoui.

Depuis le déclenchement de la lutte armée contre le colonialisme espagnol en 1973 et la proclamation de la République sahraouie le 27 février 1976, la revendication du peuple sahraoui demeure l'indépendance nationale totale, tel a été le message clair que le peuple sahraoui a exprimé à l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, M. Staffan de Mistura, lors de sa visite à la République sahraouie, a-t-il poursuivi.

Il a rappelé que la première visite de de Mistura dans la région depuis sa nomination en octobre dernier, s'inscrit dans le cadre de sa rencontre avec les parties au conflit (le Maroc et le front Polisario) et les deux pays voisins (Algérie et Mauritanie).

Il a indiqué par ailleurs qu'au moment où l’occupant marocain tente d’imposer le blackout total autour de la visite de l’émissaire onusien dans la région, la visite de De Mistura a suscité un grand intérêt auprès des médias nationaux et internationaux qui l’avaient accompagné au cours de ses différentes haltes dans la République sahraouie.


Lire aussi: Guterres appelle à résoudre "une fois pour toutes" le conflit au Sahara occidental


Après avoir passé en revue le parcours du processus de paix parrainé par l’Onu au Sahara occidental, le représentant du Front Polisario à l’Onu et coordinateur avec la Minurso a rappelé l’adhésion des deux parties au conflit au plan de règlement conjoint (ONU-OUA) du 30 aout 1988, adopté à l’unanimité par le Conseil de sécurité dans ses résolutions 658 (1990) et 690 (1991) (en vertu duquel le Conseil de sécurité a créé la mission de l’Onu pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso)).

Le plan de règlement qui constitue le seul accord accepté par les parties au conflit, représentait une sorte de contrat conclu entre les deux parties et l’ONU, néanmoins il a été annulé le jour où l’Etat d’occupation marocain a violé l’accord de cessez-le-feu le 13 novembre 2020, bafouant au passage le processus de paix, a précisé le responsable sahraoui.

A une question sur le cessez-le-feu, Sidi Mohamed Omar a cité le communiqué émis par le Front Polisario à l’issue de l’adoption par le Conseil de sécurité de sa récente résolution 2602 (2021), dans lequel le front a affirmé clairement qu’il n’adhérait à aucune nouvelle démarche de cessez-le-feu tant que l’Etat d’occupation persiste dans ses tentatives visant à imposer la réalité coloniale dans les territoires occupés de la RASD et continue à entraver le référendum sur l’autodétermination.

Il a rappelé enfin l’attachement du peuple sahraoui à ses droits inaliénables à la liberté et à l’indépendance nationale totale, et sa détermination à poursuivre la lutte pour défendre ses droits par tous les moyens légaux.

Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance
  Publié le : dimanche, 23 janvier 2022 12:11     Catégorie : Monde     Lu : 11 foi (s)   Partagez