Maroc : craintes d'une aggravation de l'endettement des ménages

Publié le : vendredi, 21 janvier 2022 15:10   Lu : 57 fois

RABAT - La baisse du pouvoir d'achat des ménages au Maroc conduira à une exacerbation de leur endettement, au regard du ralentissement attendu de la croissance économique, par rapport à l'année dernière, tandis que les revenus des ménages restent tributaires de l'évolution de la crise sanitaire.

Le Haut-commissariat pour la planification a souligné dans son rapport pour l'année en cours que le ralentissement de la croissance économique affectera les revenus, la consommation et l'épargne.

Il indique que le volume de la consommation totale des familles augmentera de 2,8%, tandis que sa valeur augmentera de 4,6%, ce qui confirme la baisse du pouvoir d'achat des familles en raison de la tendance haussière des prix qui continuera à augmenter en 2022.

Cette baisse du pouvoir d'achat devrait s'accompagner d'une aggravation de l'endettement des ménages, qui s'élève à 42 milliards dirhams, soit 34% du PIB, selon le commissariat.

L'expert du secteur bancaire, Mustapha Malko, a déclaré dans son entretien avec Al-Araby Al-Jadeed que l'état d'incertitude qui caractérise la situation économique actuelle, avec son impact sur la croissance économique et l'emploi, peut affecter les revenus des familles et leur capacité à emprunter et rembourser.

Maroc : craintes d'une aggravation de l'endettement des ménages
  Publié le : vendredi, 21 janvier 2022 15:10     Catégorie : Monde     Lu : 57 foi (s)   Partagez