Print this page

De Mistura s’est enquis de la situation réelle des réfugiés sahraouis

Publié le : mercredi, 19 janvier 2022 15:37   Lu : 185 fois
  • Partagez
De Mistura s’est enquis de la situation réelle des réfugiés sahraouis

ALGER- La visite de l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU, Staffan de Mistura dans les camps des réfugiés a mis à nu la propagande mensongère du Maroc auprès de la Communauté internationale sur la situation des réfugiés sahraouis, a déclaré El-Bachir Mustapha Essayed, membre du Secrétariat national du Front Polisario, ministre conseiller auprès de la présidence de la République arabe sahraouie et démocratique (RASD).

La visite, les 15 et 16 janvier derniers, de l’envoyé spécial dans les camps des réfugiés lui a permis de s’enquérir de la situation réelle du peuple sahraoui et démettre à nu la propagande mensongère du Maroc auprès de la Communauté internationale, a déclaré à l’APS, M. El-Bachir Mustapha Essayed.

Les autorités d’occupation marocaines ont été prises de panique face à « l’image positive donnée par les Sahraouis et qui confirme leur pacifisme et leur attachement à la liberté », a-t-il dit.

L’envoyé onusien a relevé qu’ «en dépit de la guerre, les Sahraouis ont un bon moral et sont attachés à leur droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance, à l’instauration de leur Etat et au recouvrement de leur souveraineté sur l’ensemble de leur territoire national », a ajouté M El-Bachir Mustapha Essayed.

Ce message qui traduit réellement le vécu des réfugiés "a faussé les calculs des autorités d'occupation expansionnistes et fait voler en éclats leur propagande et leurs mensonges", a affirmé le responsable sahraoui. "Si elle a permis à l'envoyé onusien de constater cet aspect positif, cette visite demeure incomplète tant qu'il n'a pas visité le Sahara occidental dans sa réalité fragmentée entre les villes occupées, où le peuple sahraoui est confronté à la répression, aux violations et à l'emprisonnement, et les territoires libérés qui ne sont pas épargnés par l'occupation marocaine dans sa tentative d'extermination pour leur réserver le même sort que les parties occupées", a estimé le membre du secrétariat national du Front Polisario.

Pour le responsable sahraoui, il est primordial que Staffan de Mistura visite à la fois les territoires sahraouis occupés et les territoires sahraouis libérés pour y constater le vécu des Sahraouis et "avoir ainsi une vision globale de la réalité du conflit au Sahara occidental permettant de définir le processus de règlement et la forme du dialogue entre les deux parties au conflit".

La visite de Staffan de Mistura "lui a permis, par ailleurs, de prendre connaissance des plus récentes positions des parties au conflit (Maroc et Front Polisario)", a dit le membre du secrétariat national du Front Polisario, soulignant que "la partie sahraouie a fait part à l'envoyé onusien de la volonté des Sahraouis d'engager un dialogue sérieux avec la partie marocaine sous l'égide des Nations Unies".

Il a par ailleurs souligné que « la reprise des négociations ne signifie pas l'arrêt de la lutte armée, qui va s'intensifier et se renforcer pour briser la tyrannie marocaine et réunir les conditions propices au dialogue et à la négociation ».

Le responsable sahraoui a également estimé que la visite de Mistura "est intervenue à un moment des plus complexes en raison de l'obstination de l'occupant marocain qui croit avoir obtenu un acquis historique grâce au tweet de l'ancien président américain Donald Trump et à sa normalisation avec l’entité sioniste, affirmant que les Sahraouis « ont plus que jamais affiché leur attachement à leur droit légitime à l'indépendance ».

Les Sahraouis, ajoute-t-il, sont conscients que l'envoyé personnel d'Antonio Guterres, "n’est que porteur d'un message, en l'absence d'un soutien unanime fort et franc du Conseil de sécurité de l'ONU".

Pour M. El Bachir, « les tergiversations du Conseil de sécurité dans la mise en œuvre de la résolution 691 a fait perdre du temps et ouvert la voie au Maroc pour saper les accords de paix et les perspectives d'une solution juste et durable.

De Mistura s’est enquis de la situation réelle des réfugiés sahraouis
  Publié le : mercredi, 19 janvier 2022 15:37     Catégorie : Monde     Lu : 185 foi (s)   Partagez