Plus de 15 civils tués par l’armée marocaine depuis novembre 2020

Publié le : jeudi, 09 décembre 2021 16:03   Lu : 17 fois

LAS PALMAS (Espagne) - Plus de quinze civils sahraouis, algériens et mauritaniens ont été tués par l’armée marocaine depuis la reprise du conflit armé entre le Front Polisario et le Maroc, le 13 novembre 2020, a indiqué jeudi le Premier ministre sahraoui, Bouchraya Hammoudi Beyoun.

"Durant les treize derniers mois, le Maroc a bombardé avec ses drones des civils sahraouis, mauritaniens et algériens", a déclaré le Premier ministre sahraoui, lors d’une conférence de presse organisée à Las Palmas (Grande Canarie, Espagne), à la veille de l’ouverture des travaux de la 45e Conférence européenne de solidarité et de soutien au peuple sahraoui (EUCOCO).

Selon Bouchraya Hammoudi Beyoun, les victimes sont des commerçants ou des investisseurs, assurant qu’il existait des "photos et des preuves" sur ces agressions commises contre les civils.

Il fera remarquer, à ce propos, que le Maroc fait tout pour que ce conflit soit invisible aux yeux de la communauté internationale. Pourtant, depuis le 13 novembre 2020, "les positions de l’armée marocaine sont bombardées quotidiennement. Et chaque jour, des soldats marocains sont tués et du matériel est détruit", a-t-il ajouté.

La guerre "connaîtra sans doute une escalade et c’est ce que redoute le Maroc qui a accepté le plan de paix de l’ONU (en 1991), car les Sahraouis détenaient 2500 prisonniers marocains, sans parler des milliers de blessés", a-t-il rappelé.

Plus de 15 civils tués par l’armée marocaine depuis novembre 2020
  Publié le : jeudi, 09 décembre 2021 16:03     Catégorie : Monde     Lu : 17 foi (s)   Partagez