Le Makhzen a mobilisé toutes les forces de sécurité pour réprimer les manifestants

Publié le : jeudi, 02 décembre 2021 19:42   Lu : 2 fois
Le Makhzen a mobilisé toutes les forces de sécurité pour réprimer les manifestants

RABAT - Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation des relations entre le Maroc et l'Entité sioniste, a souligné jeudi que le Makhzen a mobilisé toutes les forces de sécurité pour réprimer les manifestations organisées contre la normalisation et la visite à Rabat du ministre sioniste de la Défense, Benny Gantz, afin de "dissimuler l'illégitimité" du régime en place.

Le Front anti-normalisation a rendu public un communiqué au terme d'une conférence de presse organisée à l'issue de son troisième jour de manifestations sous le thème: "le combat contre la normalisation et pour le soutien du peuple palestinien se poursuit", et ce à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Le Front a aussi évoqué toutes les formes de répression menées par les forces de sécurité marocaines lors des manifestations et a présenté son plan visant à faire avorter la "normalisation".

Dans son communiqué, le Front marocain a précisé que les forces de sécurité marocaines ont bouclé le 24 novembre dernier toutes les rues et ont mis en place un dispositif sécuritaire impressionnant, le 28 du même mois, pour empêcher la tenue de manifestations anti-normalisation.

Dans le même contexte, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a souligné que les manifestations organisées dans 37 villes marocaines à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, ont été violemment réprimées par les forces de sécurité marocains qui ont arrêté de nombreux manifestants dont certains ont été tabassés dans les postes de police notamment à Rabat, Agadir et à Tanger.

Le Front a saisi l'occasion pour réaffirmer son rejet absolu de voir le Maroc "servir de tremplin pour que l'Entité sioniste réalise ses projets expansionnistes au détriment des droits des Palestiniens". Il a réitéré, dans ce contexte, son soutien indéfectible au peuple palestinien "jusqu'à l'établissement de son Etat indépendant avec El-Qods Al-Charif comme capitale".

Il a en outre condamné la visite à Rabat du ministre sioniste de la Défense et exprimé son rejet de tous les accords conclus entre le régime marocain et l'Entité sioniste notamment dans le domaine sécuritaire y voyant "un danger" pour le Maroc et toute la région.

Le Front marocain a aussi dénoncé l'intention du régime marocain de conclure des accords de jumelage entre des villes marocaines et des villes palestiniennes occupées, appelant Rabat à "annuler l'accord de normalisation sous toutes ses formes" pour préserver l'intérêt du peuple marocain. Il a aussi exhorté les forces vives du Maroc à s'unir pour faire avorter la normalisation.

Par ailleurs, le Front anti-normalisation a condamné les crimes sionistes et les pratiques racistes menés par l'occupant israélien contre le peuple palestinien appelant la communauté internationale à "assumer sa responsabilité face aux violations israéliennes des droits des Palestiniens".

Evoquant son programme de lutte contre la normalisation, le front a annoncé qu'une quatrième journée de protestation contre la normalisation est prévue le 22 décembre courant à l'occasion de la "journée nationale contre la normalisation" qui coïncide avec la signature par le régime marocain de l'"Accord de la honte" avec l'Entité sioniste.

Le Makhzen a mobilisé toutes les forces de sécurité pour réprimer les manifestants
  Publié le : jeudi, 02 décembre 2021 19:42     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez