L'Algérie estime qu'il est temps que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe

Publié le : mercredi, 10 novembre 2021 22:01   Lu : 286 fois
L'Algérie estime qu'il est temps que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe

ALGER - L'Algérie estime qu'"il est grand temps pour que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe", a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, exprimant le souhait de voir la visite du ministre émirati des Affaires étrangères à Damas contribuer "de manière positive" à l'unification des rangs.

Intervenant lors d'une conférence de presse au terme des travaux de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes au Palais des nations, à Club des Pins (Alger), M. Lamamra a indiqué que "l'Algérie estime qu'il était grand temps pour que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe", soulignant que "le siège de la Syrie doit lui revenir, sans aucune ingérence dans ses affaires internes".

Le chef de la diplomatie algérienne s'est félicité de la visite du ministre émirati des Affaires étrangères à Damas, exprimant son souhait de voir cette visite contribuer à l'aplanissement des obstacles dans les relations entre la Syrie et d'autres pays arabes, pour que nous parvenions à l'objectif escompté, à savoir l'unification des rangs".

"Il ne faut pas s'immiscer dans les affaires internes de ce pays, ni s'ingérer dans qui doit gouverner en Syrie, ni même dans les développements qu'elle connait. Nous n'avons eu de cesse de le dire: L'Algérie n'a jamais cautionné la suspension de la qualité de membre de la Syrie à la Ligue Arabe. Nous ne pensons pas que cela avait permis d'améliorer la situation", a-t-il ajouté.

"Nous nous tournons, maintenant, vers l'avenir et aspirons à des démarches ambitieuses et positives. Nous œuvrerons à ce qu'il y ait un consensus autour de la question syrienne et de la représentation de la Syrie au niveau de la Ligue Arabe, tout comme nous cautionnerons toutes les démarches visant à instaurer un nouveau climat apaisé et tout effort d'unification des rangs".


Lire aussi: Syrie: l'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats


Rappelant que "le président de la République a réaffirmé l'engagement de l'Algérie à préparer la tenue du Sommet arabe prévu en mars 2022 dans de bonnes conditions", le ministre a réitéré que cet engagement a été renouvelé devant les membres de la Ligue arabe.

"L''Algérie demeure engagée en faveur de l'action arabe commune et du soutien à la cause palestinienne juste", a-t-il soutenu.

"Ce sommet constituera une opportunité précieuse pour l'unification des rangs, le renforcement de la solidarité, l'apaisement des différends entre plusieurs pays arabes, la définition d'un concept réel et constructif pour l'action arabe commune et la coexistence des opinions diverses".

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger a indiqué que l'action exige "beaucoup de réalisme et un grand esprit constructif" pour faire de ce sommet une occasion pour surmonter les problèmes qui se posent principalement au Mashrekq arabe et en ce qui concerne la cause palestinienne et les relations entre certains pays de la région.

Media

L'Algérie estime qu'il est temps que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe
  Publié le : mercredi, 10 novembre 2021 22:01     Catégorie : Monde     Lu : 286 foi (s)   Partagez