RASD: la décision d'admission de l'entité sioniste ignore totalement l'intérêt suprême de l'UA

Publié le : vendredi, 06 août 2021 15:45   Lu : 1 fois

CHAHID EL-HAFADH - La République arabe sahraouie démocratique (RASD) a affirmé, jeudi, que la décision prise par le président de la Commission de l'Union africaine (UA) concernant l'admission d'Israël en qualité de nouveau membre observateur auprès de l’UA a ignoré totalement l'intérêt suprême de l’Organisation africaine et des avis et des préoccupations connues de ses Etats membres.

La République sahraouie a critiqué, dans un communiqué, la décision du président de la Commission de l'UA, soulignant que son objection à cette décision est intervenue à l’image de l’opposition de plusieurs Etats membres de l'UA, sachant que l'UA avait précédemment examiné la demande d'adhésion d'Israël en tant que membre observateur à l’UA, une demande qui a été rejeté en 2013, 2015 et 2016.

La RASD a rappelé que cette décision « contredit le texte et l'esprit des résolutions de l'UA sur la Palestine, notamment la dernière résolution adoptée par la Conférence de l'UA lors de sa session tenue par visioconférence les 6 au 7 février dernier ».

Elle a également rappelé la résolution prise par l'UA, à savoir : « la position immuable et soutenant au droit inaliénable, permanente et inconditionnelle du peuple palestinien à l'autodétermination, y compris son droit de vivre dans la liberté, la justice et la dignité et son droit à un Etat indépendant de Palestine avec El-Qods pour capitale ».

A ce propos, la RASD a évoqué le « comportement agressif » d’Israël et son occupation illégale de territoires palestiniens et arabes.

La RASD a rejoint « sa voix à celles de tous les Etats membres de l'UA», tout en faisant part de son objection à la décision du président de la Commission de l'UA d’admettre un nouveau membre observateur, appelant à ce que la question soit inscrite à l'ordre du jour du Conseil exécutif de la Commission africaine.

Soulignant la nécessité d'aborder cette question comme priorité au vu de ses répercussions juridiques et politiques à long terme pour l'UA, ses politiques et positions sur les questions régionales et internationales, la RASD a rappelé les normes d’admissions d’Etats non africains, notamment les principes et objectifs de l’acte constitutif de l’UA.

RASD: la décision d'admission de l'entité sioniste ignore totalement l'intérêt suprême de l'UA
  Publié le : vendredi, 06 août 2021 15:45     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez