Chebchoub pour des solutions africaines aux problèmes africains

Publié le : lundi, 31 mai 2021 19:01   Lu : 51 fois
Chebchoub pour des solutions africaines aux problèmes africains

BELGRADE - L’ambassadeur d’Algérie à Belgrade (Serbie), Abdelhamid Chebchoub, a appelé, lundi, les Etats membres de l’Union africaine (UA), à trouver des solutions africaines aux problèmes africains, les invitant à conjuguer leurs efforts en vue de faire face aux nouvelles menaces qui pèsent sur le continent.

Lors d’une conférence virtuelle organisée à l'occasion de la Journée mondiale de l'Afrique sous le thème :  "Union africaine, nouveaux défis", M. Chebchoub a mis l'accent sur "les dangers croissants et les nouvelles menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité (en Afrique). Le terrorisme, le crime organisé, le rôle déstabilisateur de l'ingérence étrangère, ou les retombées dangereuses du changement climatique, les maladies et les pandémies sont autant de facteurs qui font obstacle à notre action panafricaine".

"Face à cette situation, les Etats membres de l'UA doivent conjuguer leurs efforts et s'engager à respecter les principales solutions africaines aux problème africains", a-t-il plaidé.

Organisée par le groupe des ambassadeurs africains à Belgrade en collaboration avec l'Institut de politique et économie internationales, la conférence a été l'occasion pour le diplomate de donner un aperçu succinct des principaux défis auxquels est confrontée  l'UA, à savoir, la lutter contre le coronavirus (Covid-19), faire taire les armes, combattre le terrorisme et rendre opérationnelle la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) et enfin gérer le changement climatique.

S'agissant notamment de la question sécuritaire, M. Chebchoub, a rappelé que l’agenda 2063 de l'UA vise à mettre fin à toutes les guerres et conflits violents sur le continent. L'intervenant a fait remarquer que "malgré les efforts énormes investis dans de nombreuses opérations de lutte contre le terrorisme, tant au niveau national que régional, le continent Afrique n'a pas encore réussi à vaincre le terrorisme et l'extrémisme violent ou à les maîtriser.

Les groupes terroristes ont élargi leurs activités terroristes et changé leurs tactiques, causant un nombre important de victimes parmi les civils innocents.

Sur le plan économique, il a parlé de la signature, le 21 mars 2018, par 44 des 55 Etats membres de l'UA de l'accord établissant la zone de libre-échange continentale africaine. Le 30 mai 2019, l'accord est entré en vigueur.  La Zlecaf est la plus grande zone de libre-échange au monde avec 54 pays et 1,2 milliard de personnes et un PIB de plus de mille milliards de dollars, a souligné l'ambassadeur.

Les Africains ont célébrée, mardi, le 25 mai, la naissance de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), en souvenir de ce jour historique du 25 Mai 1963 où une vingtaine de Chefs d’Etat africains créaient, dans l’enthousiasme à Addis-Abeba, cette Organisation Continentale, devenue par la suite l’actuelle Union africaine.

Chebchoub pour des solutions africaines aux problèmes africains
  Publié le : lundi, 31 mai 2021 19:01     Catégorie : Monde     Lu : 51 foi (s)   Partagez