Une instance marocaine appelle à "un vendredi de colère et de protestation" en soutien à la Palestine

Publié le : vendredi, 21 mai 2021 19:26   Lu : 8 fois

RABAT- L'instance marocaine de soutien à la Palestine a appelé le peuple marocain à faire de ce vendredi "un vendredi de la colère et de la protestation", en signe de soutien à la Palestine et à Al-Aqsa et de rejet de la normalisation avec l'Entité sioniste.

A travers son appel à la protestation, l'instance marocaine tend à exprimer son rejet des exactions infligées au peuple palestinien en Palestine occupée et à dénoncer la guerre barbare menée contre les habitants de la bande de Gaza, selon des sites d'information marocains.

L'instance marocaine a également dénoncé le mutisme international face à l'agression sioniste contre Ghaza, affirmant son rejet de la normalisation officielle des relations entre le Maroc et les autorités d'occupation israéliennes.   

Les appels à la protestation font suite à des sit-in de solidarité observés, vendredi dernier, par des centaines de Marocains à travers plusieurs villes du Royaume pour condamner l'agression israélienne contre la Palestine et exprimer leur rejet de la normalisation.    

En dépit de la décision des autorités marocaines de Rabat d'interdire tout attroupement ou rassemblement, près de 40 instances marocaines avaient appelé les citoyens à participer en masse, dimanche, à une marche nationale de soutien à la Palestine, à leur tête "Le groupe de travail pour la Palestine", "Le front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation" et "La confédération démocratique du travail (CDT)".

Dans un communiqué rendu public au terme d'une réunion extraordinaire tenue, jeudi, le front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a condamné dans les termes les plus forts cette interdiction, la qualifiant de "preuve de l'adhésion éhontée du régime marocain aux plans impérialistes et sionistes".

Le président de l'Observatoire marocain contre la normalisation, Ahmed Ouihmane avait écrit dans un post sur "facebook" que la marche prévue dimanche prochain, se veut "un message aux sionistes criminels qui ont atteint le summum de la barbarie par les massacres perpétrés contre les Palestiniens dans les villes de Ghaza et El Qods et à travers toute la Palestine". "La normalisation des relations avec l'Entité sioniste témoigne d'un mépris envers le peuple marocain", s'est-il indigné.

Une instance marocaine appelle à "un vendredi de colère et de protestation" en soutien à la Palestine
  Publié le : vendredi, 21 mai 2021 19:26     Catégorie : Monde     Lu : 8 foi (s)   Partagez