SMACO: explosion d'une mine dans la voiture d'un civil sahraoui dans les territoires occupés

Publié le : vendredi, 16 avril 2021 18:11   Lu : 248 fois

AGHRACHA (territoires sahraouis occupés) - Une mine terrestre a explosé dans la voiture d'un civil sahraoui aux environs de la région de (Nikjir) au Sahara Occidental occupé, a indiqué le Bureau de coordination de la lutte anti-mines sahraoui (SMACO).

Le bureau a déclaré, dans un communiqué publié jeudi sur son site Web, que "vers 9 h du matin, le 14 avril 2021, une mine terrestre a explosé dans un véhicule (type 4+4) au bord duquel se trouvait un civil sahraoui de 28 ans, peu après avoir amené son père dans sa tente à la périphérie de la région de Nikjir, au Sahara Occidental occupé.

La même source a ajouté que "l'explosion s'est produite dans la ville voisine de (Agrasha) Nikjir, où se trouve la tente, le bétail et la famille de la victime, qui ont miraculeusement survécu à cette explosion mortelle qui a sérieusement endommagé l'avant de la voiture de dernier".

La source a souligné que "cette explosion est la troisième du genre en quatre mois environ". Elle survient en effet quelques mois seulement, après que deux incidents similaires ont eu lieu en décembre et janvier derniers, dans la région (Lakriba) à l'est de (Birnazran) du Sahara Occidental occupé.

Il est à noter que la République arabe sahraouie démocratique (RASD) a fait preuve d'une grande responsabilité et résolument attaché à ses engagements concernant l'élimination des mines antipersonnel et des munitions non explosées.

Alors que le Maroc campe sur son refus de signer le "Traité d'Ottawa" appelé aussi la convention d’Otawa, en lien avec l'interdiction de l'emploi, du stockage, de la production et le transfert des mines antipersonnel et la destruction de ces mines, et continuent d'en planter le long du mur de sable, ce qui représente une menace réelle pour la vie des civils sahraouis non armés.

Les forces d'occupation marocaines avaient construit un nouveau mur de sable de près de cinq kilomètres (5km) à la mi-novembre dans la zone tampon de Guerguerat au sud-ouest du Sahara occidental,  s'étendant jusqu'aux extrémités des territoires mauritaniens, et le long duquel elles ont planté des milliers de mines et placé du fil de fer barbelé, pour empêcher les citoyens sahraouis d'entrer dans cette zone destinée aux camions transportant entre autres des marchandises pillées par le Maroc des territoires sahraouis occupés.

SMACO: explosion d'une mine dans la voiture d'un civil sahraoui dans les territoires occupés
  Publié le : vendredi, 16 avril 2021 18:11     Catégorie : Monde     Lu : 248 foi (s)   Partagez