Le vote au gouvernement libyen, un jalon du processus d'édification de l'Etat des institution

Publié le : vendredi, 12 mars 2021 18:35   Lu : 6 fois
Le vote au gouvernement libyen, un jalon du processus d'édification de l'Etat des institution

ALGER- Le vote de confiance du Parlement libyen au nouveau gouvernement d'unité nationale est "une grande réalisation et un jalon essentiel du processus d'édification de l'Etat des institutions"  après plusieurs années de crise, a estimé vendredi le secrétaire général du  Conseil consultatif de l'Union du Maghreb arabe (UMA), Saïd Mokadem,  soulignant que l'un des enjeux pour ce nouveau gouvernement sera de se  débarrasser des mercenaires et des milices étrangères.

La Libye "passe par une étape cruciale du processus d'édification de  l'Etat de droit à travers la réalisation de la réconciliation entre tous  les Libyens loin de toute intervention étrangère, quelle qu'en soit la  forme", a précisé M. Mokadem dans une déclaration à l'APS, ajoutant que "le  vote de confiance du Parlement au gouvernement Dbeibah est l'une des plus  importantes réalisations pour les libyens depuis 2011".

"Le nouveau gouvernement en Libye est une grande réalisation et un jalon  essentiel du processus d'édification de l'Etat des institutions", a-t-il  dit, appelant de ses veux le rétablissement de la stabilité pour  l'organisation des échéances électorales prévues le 24 décembre prochain. Il a, dans ce contexte, rappelé la déclaration du président du Parlement  libyen, Aguila Salah, qui a affirmé, après l'annonce du résultat du vote,  que "le gouvernement d'unité nationale est appelé à respecter la feuille de  route tracée, notamment en ce qui concerne l'organisation et la tenue des  élections générales à la date prévue".

M.Mokadem a en outre fait observer que la formation du gouvernement intérimaire d'Abdelhamid Dbeibah "est venue après un long et difficile processus de concertations ayant abouti à une entente politique sous  l'égide de l'ONU". Qualifiant la phase actuelle de "difficile et cruciale", il a ajouté que  "le nouvel exécutif libyen a besoin de la confiance de tous les libyens  pour réaliser une réconciliation globale entre Libyens sans exclusive ni  marginalisation et loin de toute forme d'ingérence étrangère, avec le  désarmement des milices armées en Libye".

 "Le gouvernement de Abdelhamid Dbeibah est appelé à réunir les conditions  favorables à l'instauration de la sécurité pour assurer aux citoyens une  vie sereine dans le respect de l'ordre public", a poursuivi le même  responsable, soulignant l'importance pour le Gouvernement de transition  "d'intensifier la coopération, la communication et l'entente avec les pays  du voisinage pour faire sortir la Libye de la crise".


Lire aussi : Le rôle de l'Algérie "très important" dans l'accompagnement de la Libye


Le secrétariat général du Conseil consultatif de l'UMA s'est félicité,  jeudi, du vote de confiance du Parlement libyen au Gouvernement d'union  nationale en Libye, conduit par Abdelhamid Dbeibah, le qualifiant de "pas  prometteur" sur la voie de l'édification d'un nouvel Etat libyen, selon un  communiqué du Conseil.

 Le secrétariat général du Conseil consultatif s'est félicité "du vote de  confiance accordé par le Parlement libyen au Gouvernement d'union nationale  en Libye, conduit par Abdelhamid Dbeibah, qui se veut le couronnement du  consensus issu du processus de concertation et de dialogue, mené sous  l'égide de l'ONU", a précisé la même source. Après avoir "hautement valorisé ce pas prometteur sur la voie de  l'édification d'un nouveau Etat libyen, un Etat de droit", le secrétariat  général a appelé le nouveau Gouvernement libyen à parachever "le processus  de transition dans les délais fixés, conformément à la feuille de route,  validée par l'ONU".  

Le vote au gouvernement libyen, un jalon du processus d'édification de l'Etat des institution
  Publié le : vendredi, 12 mars 2021 18:35     Catégorie : Monde     Lu : 6 foi (s)   Partagez