Gouvernement Libyen : la communauté internationale salue "un jour historique"

Publié le : mercredi, 10 mars 2021 18:30   Lu : 3 fois
Gouvernement Libyen : la communauté internationale salue "un jour historique"

ALGER- Le gouvernement de transition en Libye a obtenu, mercredi, la confiance du parlement lors d’un vote qualifié par la communauté internationale d'"historique" et qui considère cette étape cruciale comme une "réelle opportunité" pour les Libyens en vue d'atteindre l'unité, la stabilité et la réconciliation.

Après deux jours d’intenses tractations, le parlement a approuvé l’équipe d’Abdelhamid Dbeibah par 121 voix sur les 132 députés. Selon des médias locaux, le gouvernement intérimaire, issu d'un processus facilité par l'ONU, prêtera serment lundi à Benghazi (Est), deuxième ville de Libye.

L'approbation du gouvernement intérimaire a été saluée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a "exprimé son soutien et sa disposition totale à soutenir ce gouvernement, et ce dans l'espoir de mettre un terme à la division et de resserrer les rangs en vue d'assurer la réussite des échéances importantes prévues à la fin de cette année".

Affirmant que l'"Algérie qui n'a eu de cesse de démontrer par l'acte et la parole son soutien et sa solidarité inconditionnelle aux côtés du peuple libyen, ne ménagera aucun effort pour concrétiser la paix et la réconciliation nationale dans ce pays frère", le Président Tebboune a mis l'accent sur l"impérieuse nécessité de mettre un terme à toute forme d'ingérence étrangère pour permettre au peuple libyen frère de décider de son sort et de préserver la souveraineté, l'indépendance et l'unité territoriale de la Libye".

Dans un discours télévisé , Dbeibeh a qualifié ce vote comme un "moment historique", s'engageant à empêcher le retour de la guerre dans le pays.

Il s'est également engagé à soutenir la Haute Commission électorale nationale et à accomplir les procédures juridiques et constitutionnelles nécessaires pour la tenue d’élections à la date prévue, et à faire en sorte que les plaintes des citoyens soient entendues dans tout le pays.

De son coté, le Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye présidé par, Fayez-al Sarradj, tout en félicitant le nouveau gouvernement Dbeibah, a exprimé "sa disposition à lui transférer en toute sérénité les fonctions et les responsabilités conformément au principe de l'alternance pacifique du pouvoir" .

Le GNA considère l'approbation du gouvernement comme étant "un grand pas vers la cessation des conflits et des divisions". Et "appelle toutes les parties libyennes à l'union, à la fraternité, à la réconciliation et à travailler la main dans la main au profit de la Libye".

"La Libye a, maintenant, une réelle opportunité pour atteindre l'unité, la stabilité, la réconciliation et recouvrer entièrement sa souveraineté", a réagi aussitôt la mission d’appui de l'ONU en Libye (MANUL), qui a présenté ses félicitations au peuple libyen.

 

Pour l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) en Libye, Jose Sabadell, ce mercredi est "une journée historique" pour la Libye.De sa part, l'ambassadeur américain à Tripoli, Richard Norland, a déclaré que cette étape "ouvrira la voie aux élections du mois de décembre prochain".

En félicitant le peuple libyen après avoir réussi à trouver un terrain d'entente, le président tunisien, Kaïs Saïed, a réaffirmé que cette étape accomplie "ouvrirait la voie à d'autres", exprimant "sa sincère détermination à ouvrir de larges horizons dans tous les domaines non seulement sur la base d'intérêts communs entre les deux pays, mais aussi sur les liens particuliers qui lient les Libyens aux Tunisiens et leur enracinement dans l'histoire".

Plus tôt dans la journée du mercredi, le Parlement libyen a accordé la confiance au nouveau gouvernement de transition qui comprend 27 portefeuilles, en plus de 6 ministres d'Etat.

Le Forum pour le dialogue politique a élu, le 5 février, une autorité exécutive dont la tâche principale est d'organiser des élections présidentielle et parlementaires pour le 24 décembre.

La Libye est confrontée à des violences depuis 2011. La signature, en octobre 2020, d'un cessez-le-feu par les parties libyennes, suivi par un processus de dialogue facilité par l'ONU, a ravivé l'espoir d'un retour de la paix et d'une relance économique.

Gouvernement Libyen : la communauté internationale salue "un jour historique"
  Publié le : mercredi, 10 mars 2021 18:30     Catégorie : Monde     Lu : 3 foi (s)   Partagez