Les Ivoiriens aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires

Publié le : vendredi, 05 mars 2021 16:15   Lu : 66 fois
Les Ivoiriens aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires

ABIDJAN - Les Ivoiriens sont appelés aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires lors des élections législatives dont la campagne s’est déroulé sans incident, selon la Commission électorale indépendante (CEI).

Plus de 1.500 candidats briguent les suffrages de quelque sept millions d’électeurs dans 205 circonscriptions pour 255 députés à élire.       La Commission électorale, institution chargée d'organiser les élections en Côte d'Ivoire, juge "globalement satisfaisante" la campagne pour les législatives qui s'est déroulée du 26 février au 4 mars 2021.

Alain Dogou, 2e vice-président de la CEI, a fait marquer jeudi qu'"avec la confiance retrouvée, il y a lieu de constater que tous les partis politiques ivoiriens ont appelé à la participation effective aux élections législatives du 6 Mars 2021, (mais) mieux, le 18 février 2021 ils ont signé un code de Bonne conduite".

Le pays est engagé depuis 2020 dans un cycle électoral qui a connu comme première échéance l’élection du président qui a suscité beaucoup d’incompréhensions et plusieurs actes de violences.

"Aujourd’hui, les incompréhensions ont trouvé des solutions grâce au dialogue politique entre tous les acteurs politiques et le gouvernement. L’environnement actuel est véritablement apaisé. Le processus se déroule convenablement", s'est-il réjoui M. Dogou.

La CEI a accrédité une cinquantaine de structures pour observer l’intégrité du scrutin. 7212 badges d’accréditations ont été délivrés aux observateurs.

Pour la première fois depuis une décennie, la quasi-totalité des partis d'opposition participe au scrutin, en particulier le Front populaire ivoirien (FPI) de l'ex-président Laurent Gbagbo, noyau d'une coalition appelée Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS). Le FPI boycottait tous les scrutins depuis 2011.

Aux dernières législatives, en décembre 2016, le parti du président Alassane Ouattara, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), alors allié au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ex-président Henri Konan Bédié, avait remporté la majorité absolue avec 167 sièges.

Cette année, le PDCI libéral de M. Bédié a passé une alliance inédite avec les pro-Gbagbo socialistes d'EDS.

En face, le RHDP s'affiche comme le "seul" à pouvoir présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, promettant "une vague orange", la couleur du parti.

"Ces législatives constituent un enjeu pour montrer que le RHDP est le plus grand parti" en Côte d'Ivoire et "offrir un socle constitutionnel large et confortable pour que les reformes puissent être réalisées", déclare Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP.

De nombreux candidats indépendants pourraient en outre jouer un rôle important à l'Assemblée nationale en cas de résultats serrés entre pouvoir et opposition.

Les Ivoiriens aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires
  Publié le : vendredi, 05 mars 2021 16:15     Catégorie : Monde     Lu : 66 foi (s)   Partagez