45e anniversaire de la RASD: l'Afrique du Sud réaffirme le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Publié le : dimanche, 28 février 2021 13:45   Lu : 111 fois

AOUSSERD (camps des réfugiés sahraouis) - Le conseiller politique de l'ambassade de la République d'Afrique du Sud à Alger, Rankhumise Sello Patrick a réaffirmé le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, conformément aux lois internationales.

Dans une allocution à l'occasion de la célébration samedi du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraoui démocratique (RASD), le diplomate sud africain a déclaré que le pays de Nelson Mandela "soutient et encourage les efforts" pour le règlement du conflit au Sahara occidental, soulignant que la position de l'Afrique du sud est basée sur "le respect du droit inaliénable du peuple sahraoui à la liberté et à l'indépendance".

Le pays de Nelson Mandela est libre grâce à "la contribution" du peuple sahraoui, rappelé M. Sello Patrick, ajoutant que l'Afrique du sud ne cessera de soutenir la République sahraouie et appuiera son droit à l'autodétermination.

Déplorant le fait que les Sahraouis ne jouissent pas de ce droit en dépit du fait que la question soit classée par l'ONU depuis 60 ans en tant que question de décolonisation, M. Rankhumise a rappelé que 49 ans se sont écoulés depuis "l'occupation illégale de la République sahraouie" et l'ONU tente depuis 1988 de trouver un plan de règlement conformément au droit international.

L'Union africaine (UA) et l'ex Organisation de l'unité africaine (OUA) n'avaient ménagé aucun effort pour parvenir à une solution au conflit du Sahara occidental, notamment après l'adhésion de la RASD à l'UA, a-t-il poursuivi.

La communauté internationale affirme que la solution du conflit ne saurait se réaliser que par l'organisation d'un référendum d'autodétermination, a-t-il rappelé, estimant le retard accusé dans le règlement de la question de ce territoire occupé avait induit à la suspension de l'accord de cessez-le-feu novembre dernier.

L'Afrique du Sud se base principalement sur "les résolutions de l'UA et de l'ONU relatives aux droits des peuples colonisés à l'autodétermination, le respect des lois humanitaires notamment le droits au rassemblement et au déplacement, la liberté d'expression et la lutte contre le pillage des ressources naturelles des peuples".

45e anniversaire de la RASD: l'Afrique du Sud réaffirme le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination
  Publié le : dimanche, 28 février 2021 13:45     Catégorie : Monde     Lu : 111 foi (s)   Partagez