Falsification de documents de la RASD: 18 Marocains arrêtés en Espagne

Publié le : samedi, 27 février 2021 20:31   Lu : 97 fois

MADRID - La police espagnole a annoncé avoir arrêté 18 Marocains, membres d'un réseau de falsification de documents de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Grenade et dans d'autres villes espagnoles, rapportent samedi des médias.

Le réseau criminel aurait régularisé, rien qu'à Grenade, plus de 2.000 Marocains, qui auraient reçu un coffret de documents falsifiés en tant que natif ou descendant de l'ancienne colonie espagnole du Sahara occidental pour obtenir des permis de séjour ou directement la nationalité espagnole. Les personnes arrêtées ont déjà été remises à l'autorité judiciaire, a indiqué vendredi la police espagnole.

La même source a précisé que les documents falsifiés de la RASD sont vendus à un prix oscillant entre 4.000 et 12.000 euros.

Le réseau aujourd'hui démantelé aurait commencé son voyage à Grenade en 2017 depuis Jaén, s'établissant comme un cabinet d'avocats, qui avait auparavant fait l'objet d'une enquête pour ce même type d'incident.

A la tête de ce cabinet se trouvait un avocat de nationalité espagnole, qui a été détenu avec un employé, en plus d'un nombre important de citoyens marocains liés à l'organisation en tant que traducteurs ou en tant que bénéficiaires de la nationalité ou des titres de séjour demandés par le biais du bureau susmentionné, qui aurait traité jusqu'à 80% des demandes présentées dans les organes administratifs de Grenade.

Le modus operandi de ce réseau criminel s'articule autour des avantages accordés aux indigènes ou descendants de la population qui vivaient dans les deux provinces du Sahara occidental à l'époque du gouvernement colonial espagnol, à qui il a été accordé pleine nationalité espagnole, attestée par la délivrance de DNI (document national d'identité), de passeports et de livrets de famille, a expliqué la police espagnole.

Selon le +jus sanguinis+ (droit du sang), désignant que "les enfants d’un père ou d’une mère espagnol sont espagnols", les habitants de la colonie du Sahara occidental et leurs descendants, enfants ou petits-enfants, peuvent obtenir des permis de séjour et même la nationalité, de manière plus rapide et plus avantageuse par rapport aux autres citoyens marocains.

De cette manière, même certains Marocains qui avaient déjà un titre de séjour ont décidé de se mettre entre les mains du cabinet d'avocats précité pour traiter un dossier réglementaire en tant que supposés sahraouis, a-t-on ajouté de même source.

Selon la police espagnole, à Grenade seulement aurait été illégalement régularisé, à la fin de 2015, plus de 3.000 Marocains. Toutes les nationalités et titres de séjour accordés sur la base de cette fausse contribution documentaire sont en cours d'extinction ou de révocation.

Cette organisation criminelle avait déjà agi dans d'autres provinces comme Oviedo, Badajoz, C?ceres, Murcie, Séville, C?rdoba et Almer?a, plusieurs de ses membres ayant été condamnés, d'après la même source.

A ce jour, 18 personnes au total ont été arrêtées en lien avec ces événements à Grenade, Jaén, M?laga et Cadix. Alicante, Gérone ou La Corogne, qui ont déjà été mis à la disposition de l'autorité judiciaire. L'enquête est toujours ouverte et il y a la possibilité de nouvelles arrestations à l'avenir, a ajouté la police espagnole.

Falsification de documents de la RASD: 18 Marocains arrêtés en Espagne
  Publié le : samedi, 27 février 2021 20:31     Catégorie : Monde     Lu : 97 foi (s)   Partagez