La RASD, un Etat à part entière

Publié le : vendredi, 26 février 2021 16:29   Lu : 126 fois
La RASD, un Etat à part entière

BIR LAHLOU - La République arabe sahraouie et démocratique (RASD), est "un Etat à part entière", a affirmé le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Documentation, Sidi Oukal, soulignant la détermination du peuple sahraoui à poursuivre la lutte armée jusqu'à la libération de l'ensemble de ses territoires".

Dans une déclaration à l'APS à la veille du 45e anniversaire de la proclamation de la RASD, célébré le 27 février, Sidi Oukal a indiqué que les festivités commémorant cet anniversaire revêtaient une symbolique toute particulière, après le retour à la lutte armée, en riposte à la violation marocaine abjecte de l'accord de cessez-le-feu le 13 novembre dernier.

"Le monde entier atteste que le peuple sahraoui est un peuple pacifique au plus haut point, un peuple qui prône la paix et non pas la guerre, mais après 30 ans d'attente, les Sahraouis se sont lassés et sont convaincus que la lutte armée est la voie pour libérer le pays".

Le responsable sahraoui a imputé au régime du Makhzen la responsabilité du retour à la guerre dans la région qui demeure exposée  "aux pires scénarios", en raison des "visées expansionnistes" du Royaume marocain, rappelant que le régime marocain avait violé l'accord de cessez-le-feu le 13 novembre dernier, après l'agression abjecte contre des civils sans défense dans la région d'El Guerguerat.

Il a ajouté que le peuple sahraoui "entretient de bonnes relations avec ses voisins et est enclin à la paix, mais n'acceptera nullement la spoliation de ses terres pour lesquelles il continuera à lutter farouchement". 


Lire aussi: Ghali appelle depuis Alger à l'intervention des organisations des droits de l'Homme pour protéger les Sahraouis


"Nous avons attendu 30 ans pour l'application de la légalité internationale et l'organisation d'un référendum d'autodétermination, mais il s'est avéré que ce choix est inutile, d'où l'importance de poursuivre la lutte armée pour arracher notre droit à l'indépendance et à une vie décente".                

La situation au Sahara occidental est une réalité sur le terrain qui concerne un des Etats membres fondateurs de l'UA jouissant d'une place sur la scène internationale, a souligné M. Oukal, affirmant que "le peuple sahraoui qui avait rejeté le vide politique et juridique, après le départ de l'Espagne, a proclamé son Etat, il y a 45 ans de cela".

L'Etat sahraoui, poursuit-il, existe de par ses institutions, et à leur tête l'armée, et a su s'affirmer sur la scène internationale par des alliances et des relations diplomatiques avec plusieurs pays partout dans le monde.

Ayant débuté le 22 février dans les camps des réfugiés sahraouis de Dakhla, les festivités célébrant l'anniversaire de la proclamation de la RASD seront marquées, le 27 février courant, par l'organisation dans le camps d'Ousserd "parades populaires et militaires", outre la tenue "de portes ouvertes au sein des institutions de la RASD, tout au long du mois de mars".

Le SG du ministère de la Sécurité et de la Documentation a, par ailleurs, mis en garde contre "l'expansion du cercle de la guerre dans la région", eu égard aux tentatives des forces de l'occupant d'ériger une nouvelle ceinture de séparation, comme celle d'El-Guerguerat à proximité des frontières mauritaniennes.

Dénonçant "les allégations et mensonges du régime marocain" sur l'inexistence d'une guerre au Sahara occidental, en faisant le blackout sur les pertes enregistrées, M. Oukal a dit "ne pas avoir, certes, des chiffres exacts sur ces pertes, mais elles sont, tout de même, importantes".

De même qu'il a fait état de "la détermination de l'armée sahraouie à poursuivre la lutte armée jusqu'à l'indépendance", le SG du ministère sahraoui a promis de "nouvelles attaques violentes contre l'armée de l'occupation marocaine dans les tout prochains jours", en vue d'amener le Royaume à se soumettre à la légalité internationale et, partant, permettre l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui.

La RASD, un Etat à part entière
  Publié le : vendredi, 26 février 2021 16:29     Catégorie : Monde     Lu : 126 foi (s)   Partagez