Sahara occidental: appui à lutte légitime du peuple sahraoui et à sa cause juste

Publié le : vendredi, 26 février 2021 16:12   Lu : 36 fois

DAMAS -  Les participants à une conférence arabe de solidarité avec la cause sahraouie, organisée à l'occasion du 45e anniversaire de la proclamation de la République sahraouie (RASD), ont affirmé leur soutien à la lutte du peuple sahraoui, à ses revendications légitimes à l'indépendance et la liberté et à sa cause juste inscrite en vertu des pactes et statuts aux questions de décolonisation.

Lors d'une conférence de solidarité avec la cause sahraouie, à l'occasion du 45e anniversaire de la proclamation de RASD qui coïncide avec 27 février de chaque année, organisée par la mission du Sahara occidental et les représentants du Front Polisario au Mashreq, les participants ont affirmé dans leur déclaration finale que cette conférence "se veut une sorte de solidarité avec la légalité internationale et le respect des droits de l'homme qui sont des idéaux  et des principes consacrés dans la lutte du peuple sahraoui et sa cause juste".

Ils ont exprimé leur soutien "au peuple sahraoui et sa cause juste classée par la communauté internationale en tant que question de décolonisation et aux détenus civils sahraouis et les défenseurs des droits de l'homme et à leur tête la militante Sultana Khaya".

Les participants ont également salué la lutte du peuple palestinien et l'ensemble des résistants pour la liberté, la justice et les droits de l'homme.

Ils ont également évoqué les tensions politiques prévalant dans le monde, notamment dans la région du Maghreb désormais menacée par le danger sioniste après la normalisation du Maroc de ses relations avec l'entité sioniste au détriment des peuples palestinien et sahraouis et sa politique de fuite en avant en violant le cessez-le-feu le 13 novembre dernier qui a entrainé la fin des conventions pertinentes.

Dans ce contexte, le Président du Comité palestinien de solidarité avec le peuple sahraoui, M. Ahmed Madi a condamné l'agression barbare dont a été victime la militante sahraouie des droits de l'Homme, Soltana Kheya, un acte s'inscrivant dans la campagne barbare d'harcèlement menée par les forces d'occupation marocaine contre les militants sahraouis.

A l'occasion du 45e anniversaire de la proclamation de la République sahraouie (RASD), l'avocat palestinien a félicité le peuple sahraoui, tout en réitérant l'engagement et l'appui du Comité palestinien en faveur d'une solution politique juste et durable au conflit sahraoui, à même de garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, conformément aux résolutions des Nations Unies.

L'avocat palestinien a dénoncé, lors de la conférence, l'attaque répressive féroce dont font l'objet les enfants du peuple sahraoui, une démarche intervenant en représailles vis-à-vis du retour à la lutte armée proclamée par le peuple sahraoui et son représentant légitime le Front Polisario, le 13 novembre 2020, après la violation par le régime marocain de l'accord de cessez-le-feu conclu en 1991, conséquemment à l'agression des forces de l'occupant contre les civils pacifiques dans la brèche illégale d'El-Guerguerat.

Depuis le Liban, M. Hani Mendès, Président du Congrès anti-normalisation culturelle avec le Sionisme, a relevé le blackout médiatique exercé par le régime marocain qui tente, par tous les moyens, d'occulter la guerre qui se poursuit, ainsi que les attaques militaires sahraouies qui prennent pour cible, tous les sites marocains tout au long du mur de sable, bien que la majorité des médias internationaux se font l'écho de la lutte du peuple sahraoui qui est celle également de tous les Arabes.

Pour sa part, le journaliste Naoufel Ziadi a réitéré son soutien à la cause sahraouie et à la lutte du peuple sahraoui pour la concrétisation de son autodétermination à travers l'organisation du référendum, conformément aux résolutions des Nations Unies.

Cette conférence a vu la participation de plusieurs acteurs solidaires avec le peuple sahraoui, dont l'avocat syrien, Mahmoudi Mari, Président du Comité arabe de solidarité avec le peuple sahraoui, Aissa Maiza, enseignant en Droit international de l'université de Djelfa, le marocain Ahmed Fenane, membre du Collectif pour la dénonciation de la dictature au Maroc, Mohamed Ali Al Hakim, analyste politique, le soudanais Farid Idris du Parti communiste, le Mauritanien Sidi Mouloud, activiste politique soutenant la cause sahraouie.

La célébration du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à travers des manifestations virtuelles, se poursuit dans les quatre coins du globe avec la participations de personnalités politiques, de mouvements et d'organisations de défense de droits de l'Homme et de la société civile solidaires avec le peuple sahraoui et son droit à l'autodétermination.

Sahara occidental: appui à lutte légitime du peuple sahraoui et à sa cause juste
  Publié le : vendredi, 26 février 2021 16:12     Catégorie : Monde     Lu : 36 foi (s)   Partagez