Conseils constitutionnels et Cours suprêmes africains: Intensifier la numérisation du système judiciaire

Publié le : samedi, 20 février 2021 19:29   Lu : 144 fois

ALGER- Les présidents des Conseils constitutionnels et des Cours suprêmes africains ont appelé, samedi, à l'intensification des efforts pour une numérisation efficace du système judiciaire, insistant sur l'importance du rôle de la justice africaine dans la lutte contre toute forme de terrorisme.

Lors de la réunion préparatoire, en visioconférence, de la 5e Réunion de haut niveau au Caire (Egypte) des présidents des Cours constitutionnelles, des Cours suprêmes et des Conseils constitutionnels africains, les participants ont mis en avant "le rôle de la justice africaine dans l'éradication du terrorisme et ses répercussions sur les pratiques démocratiques et la sécurité des citoyens".

Soulignant "l'impératif de renforcer la communication et la coopération entre les pays africains et la Communauté internationale pour "relever les défis imposés par la pandémie Covid-19" ainsi que "l'importance de l'attachement aux traditions de la justice en dépit de la conjoncture", les participants salué le rôle des magistrats femmes en Afrique".

La réunion virtuelle, à laquelle ont pris part les présidents des Conseils constitutionnels de 40 pays africains, a porté sur nombre de questions essentielles, dont les principaux défis de l'Afrique et son système judiciaire, depuis la propagation de la pandémie, outre l'avenir de la justice électronique et la transition numérique.

Le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, a affirmé, dans son allocution prononcé lors de sa participation à la réunion préparatoire, que "le processus de numérisation en Algérie ne datait pas de la conjoncture marquée par la propagation de la pandémie du coronavirus".

Dans une allocution lors de cette réunion, le président  du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche a affirmé que "le processus de numérisation en Algérie n'est pas né de la conjoncture induite par la propagation de la pandémie du Coronavirus".

L'Algérie "s'est inscrite, depuis longtemps, dans le processus de modernisation et de numérisation pour lutter contre la bureaucratie, tel qu'affirmé par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune", a-t-il souligné.

Rappelant l'adoption, en 2008, du projet "E-Algérie" (l'Algérie électronique), il a précisé que la pandémie du Coronavirus "est venue, néanmoins, mettre en avant les opportunités qu'offrent la technologie et les moyens de communication numérique en termes de gain de temps, d'argent et d'effort".

La 5e Réunion de haut niveau au Caire des présidents des Cours constitutionnelles, des Cours suprêmes et Cours constitutionnelles africaines est prévue en juin prochaine au Caire (Egypte).

Dans son allocution d'ouverture de la réunion préparatoire, le Président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi a souligné que la situation actuelle impose une réflexion sur les mesures de lutte contre la pandémie du Coronavirus, précisant que la mutation numérique exige de faire face à ces changements avec une profonde réflexion et de mettre en place d'un cadre juridique pour traiter avec la cybersécurité et les réseaux sociaux.

Le président égyptien a appelé également "toutes les parties participant à la réunion préparatoire des présidents des Cours de justice et des Cours constitutionnelles africaines à la discussion pour relever les défis dans le continent et œuvrer collectivement à la mise en place de règles constitutionnelles communes pour appuyer notre approche".  

Conseils constitutionnels et Cours suprêmes africains: Intensifier la numérisation du système judiciaire
  Publié le : samedi, 20 février 2021 19:29     Catégorie : Monde     Lu : 144 foi (s)   Partagez