L'Algérie se félicite de la tenue de la 5e consultation de haut niveau du CSA à Kidal

Publié le : samedi, 13 février 2021 19:20   Lu : 17 fois
L'Algérie se félicite de la tenue de la 5e consultation de haut niveau du CSA à Kidal

ALGER - L’Algérie a félicité samedi le Gouvernement malien, les mouvements signataires et les membres de la Médiation internationale pour la tenue de la cinquième consultation de haut niveau du CSA à Kidal, la toute première réunion délocalisée du Comité depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, a indiqué un communiqué du ministère des Affaire étrangères.

"L'Algérie se réjouit que cet important événement ait été abrité au siège du Gouvernorat de Kidal, sous le drapeau malien et en présence des membres du Gouvernement malien et des partenaires du Mali", a ajouté le communiqué, soulignant que "c’est là un indice palpable du retour à la normale dans les régions du nord du Mali au bénéfice des Maliens en général et de la population de ces régions frontalières à l’Algérie, symbole de la fraternité algéro-malienne".

C’est également "un signe d’avancée majeure sur le chemin de la paix et de la réconciliation que les frères maliens ont tracé ensemble avec l’appui de leurs partenaires depuis Alger il y a déjà près de six ans", a soutenu le ministère dans le texte, indiquant que "c’est enfin une autre marque d’attachement renouvelé à la mise en œuvre de l’Accord, qui demeure le cadre idoine pour un retour durable de la stabilité au Mali".

L’Algérie, pays voisin, chef de file de la médiation internationale et présidente du CSA, "tient à assurer les frères maliens de son accompagnement à l’opérationnalisation de la feuille de route qu’ils ont adoptées pour diligenter la mise en œuvre de l’Accord pendant la période de transition".


Lire aussi: Mali: l’accord d’Alger, le seul gage de paix et de stabilité


"Elle espère voir la dynamique de confiance et l’esprit de concertation, aujourd'hui des plus favorables, se poursuivre pour mener le processus de paix à bon port, au bénéfice du Mali et de tous les Etats de la région", a conclu le communiqué.

Le CSA a réaffirmé, lors de sa 5ème réunion de haut niveau à Kidal, la pertinence de l’Accord d'Alger en tant que "cadre idoine pour restaurer durablement la paix et consolider la réconciliation au Mali", encourageant la partie malienne à continuer à privilégier la voie du dialogue.

Présidée par le Ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, la réunion qui a été tenue jeudi pour la première fois dans la ville de Kidal au nord du Mali, a vu une participation "forte et de qualité" tant du côté malien que du côté de la médiation internationale, a fait observer le Comité de suivi dans son communiqué final.

A l’issue des travaux, les participants ont réaffirmé la pertinence de l’Accord d'Alger "en tant que cadre idoine pour restaurer durablement la paix et consolider la réconciliation au Mali dans le plein respect des fondements républicains de l’Etat malien et des valeurs ancestrales de vivre-ensemble et de solidarité qui ont toujours sous-tendu la société malienne dans toute sa diversité", indique le communiqué.

L'Algérie se félicite de la tenue de la 5e consultation de haut niveau du CSA à Kidal
  Publié le : samedi, 13 février 2021 19:20     Catégorie : Monde     Lu : 17 foi (s)   Partagez