Libye : l'UA appelée à parrainer la voie de la réconciliation nationale

Publié le : vendredi, 29 janvier 2021 19:23   Lu : 18 fois
Libye : l'UA appelée à parrainer la voie de la réconciliation nationale

NEW YORK - La délégation libyenne à l'ONU a appelé, jeudi, l'Union africaine (UA) à parrainer immédiatement la voie de la réconciliation en Libye, estimant "que  l'Afrique est la seule à pouvoir jouer ce rôle, en raison de ses expériences antérieures et de sa connaissance de la question libyenne et sa spécificité".

"Nous réitérons notre appel à l'Union africaine à parrainer immédiatement la voie de la réconciliation nationale et à ne pas attendre la permission pour cela, car l'Afrique est la seule à pouvoir jouer ce rôle, en raison de ses expériences antérieures et de sa connaissance de la question libyenne et sa spécificité", a souligné  le représentant permanent de la Libye à l'ONU, Taher al-Sunni, dans son intervention devant le Conseil de sécurité.

Selon M.al-Sunni, la crise libyenne a perduré non pas en raison des velléités des belligérants de partager le pouvoir ou d'occuper des postes, mais en raison des  blessures  qui ne sont pas cicatrisées depuis 2011.

"Le problème en Libye n'est pas de partager le pouvoir ni d'occuper des positions, le vrai problème est que les blessures ne sont pas cicatrisées depuis 2011", a soutenu le représentant permanent de la Libye, préconisant une solution renforçant la paix sociale.

Le représentant libyen a mis l'accent, en outre, sur l'urgence de retirer tous les mercenaires et forces étrangères présentes  en Libye.

"La demande de sortie des forces étrangères, des mercenaires et des groupes armés de toutes sortes, et de ceux qui ne relèvent pas de la légitimité de l'Etat, est une revendication souveraine et patriotique sans faute".


Lire aussi: Boukadoum insiste sur une "solution libyenne" devant conduire à des institutions unifiée


Le représentant permanent libyen a appelé, par ailleurs, "le Conseil de sécurité à envoyer un signal clair à tous que la priorité de toute nouvelle autorité est de répondre aux conclusions du Forum pour le dialogue politique, et au consensus salué par le peuple libyen et la communauté internationale, pour aller de l'avant".

Dans le même contexte, M. al-Sunni a appelé le Conseil de sécurité à respecter  le fait "que la solution doit être détenue par les Libyens et dirigée par les Libyens, (...) et de rendre une décision qui confirme le cessez-le-feu, soutient la piste politique, tient pour responsables les fauteurs de troubles".

Et d'ajouter: "le Conseil de sécurité doit octroyer  un mandat aux Nations Unies pour soutenir l'ensemble du processus électoral, assurer la transparence, l'intégrité et le respect des résultats, la liberté de participation de tous les Libyens, à l'intérieur et à l'extérieur.

Libye : l'UA appelée à parrainer la voie de la réconciliation nationale
  Publié le : vendredi, 29 janvier 2021 19:23     Catégorie : Monde     Lu : 18 foi (s)   Partagez