Le régime marocain consacre la normalisation avec l'arrivée de l'ambassadeur de l'entité sioniste

Publié le : jeudi, 28 janvier 2021 15:49   Lu : 67 fois

RABAT - Le régime marocain vient de consacrer sa normalisation avec l'entité sioniste après l'arrivée mardi à Rabat de l'ambassadeur, David Guvrin, officialisant ainsi les relations entre les deux partie et ce en contradiction avec la volonté du peuple marocain qui a rejeté l'établissement de tout lien avec l'occupant israélien.

L'arrivée de David Guvrin à Rabat se veut une consécration et une officialisation de la relation de normalisation entre l'entité sioniste et le régime marocain, qui sera suivie par d'autres démarches similaires, en sus de l'échange d'ambassadeurs, notamment par l'intensification des vols directs entre les deux parties et des relations commerciales.

Cette décision qui intervient 20 ans après la fermeture de l'ambassade de l'entité sioniste au Maroc a été qualifiée, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères de l'entité sioniste posté sur Twitter, de "moment historique". L'établissement de relations diplomatiques complètes avec le Maroc et le retour des diplomates de l'entité sioniste à ce pays constituent pour cette dernière un "jour de fête", selon le même communiqué.

Le mouvement marocain "Al Adl Wal Ihsane" a condamné, mercredi dans un communiqué, l'arrivée de l'ambassadeur sioniste David Guvrin à Rabat pour occuper le poste de chef de la mission de l'entité sioniste au Maroc.

Le communiqué de l’Instance marocaine de soutien aux causes de la Oumma, relevant du mouvement "Al Adl Wal Ihsane" a déclaré sur sa page Facebook que l'histoire de l'ancien ambassadeur de l'entité occupante de la terre de la Palestine, David Guverin, "n'équivaut pas au poste annoncé de chargé d’affaires, car il vient au Maroc, après avoir été ambassadeur de l'entité sioniste en Egypte de 2016 à 2020".

Dénonçant cet évènement célébré par les sionistes, l’instance a affirmé qu’il s’agissait d’un jour de chagrin et de colère pour le peuple marocain auquel ce choix a été imposé comme les autres choix populaires, mettant à rude épreuve sa dignité, sa force et son avenir.

De son côté, l’observatoire marocain contre la normalisation a dénoncé la venue de "l’ambassadeur" de l’entité sioniste à Rabat, suite à la décision honteuse "de normalisation tripartite entre le Maroc, l’entité sioniste et les Etats Unis" qui "a ouvert les portes du pays aux sionistes criminels de guerre, en application d’agendas malveillants visant à déconcerter les rouages de l’Etat".

En ce jour d'infamie pour le Maroc, l’ambassadeur de l’entité terroriste sioniste est arrivé à Rabat, en application de l’accord honteux de la normalisation tripartite entre le Maroc, les USA et les sionistes, qui est, en effet, une véritable Nakba nationale multidimensionnelle et un acte répugnant de chantage et de marchandage, source d'une immense colère et indignation», a indiqué l’Observatoire dans un communiqué relayé par les médias locaux.

La normalisation officielle des relations entre le régime marocain et l’entité sioniste annoncée par l’ancien président américain, Donald Trump, dans le cadre d’un deal politique, n'est que la partie visible de l'iceberg dans le processus de ces relations qui existent en effet, depuis quelques temps, entre les deux parties mais de manière officieuse.

Et d’enchainer que le Mekhzen entretenait depuis toujours des relations officieuses avec l’entité sioniste, à travers des bureaux de représentation et des relations commerciales et sécuritaires, outre l’affluence des juifs au Maroc. Donc, il s'agit tout simplement d'une officialisation de ces relations.

Pour rappel, Rabat avait déjà ouvert un bureau de liaisons avec l’entité sioniste en 1994.

L'annonce officielle de la normalisation des relations, intervenue en décembre dernier, vient confirmer des informations filtrées que le Makhzen avait démenti, surtout que l'entité sioniste avait intentionnellement voulu mettre Rabat dans la gène, en divulgant ces informations en février et en septembre 2020.

Selon ces informations, l'annonce de la normalisation des relations porte sur deux aspects. Le premier concerne le deal conclu entre le régime marocain, l'entité sioniste et les Etats unis, à savoir: la normalisation en contrepartie de la reconnaissance de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Le Makhzen avait tenté de nier cette information, estimant que ce deal était en contradiction avec la position inaliénable du Maroc vis-à-vis de la cause palestinienne.

Le deuxième aspect concerne le rejet par le Makhzen des informations filtrées par l'entité sioniste concernant l'établissement d'une ligne directe.

En aout 2020, le Chef du Gouvernement marocain, Saad Eddine El Otmani, avait affirmé que le Maroc rejetait "toute opération de normalisation avec l'entité sioniste", car cela pourrait être "une motivation pour l'occupation israélienne de poursuivre ses violations des droits du peuple palestinien".

L'annonce officielle de normalisation entre le Makhzen et l'entité sioniste cache également plusieurs contrats de coopération confidentiels dans les domaines des renseignements et militaires.

Le régime marocain consacre la normalisation avec l'arrivée de l'ambassadeur de l'entité sioniste
  Publié le : jeudi, 28 janvier 2021 15:49     Catégorie : Monde     Lu : 67 foi (s)   Partagez