ONU: avancées incontestables dans le processus de la transition au Mali

Publié le : jeudi, 21 janvier 2021 15:23   Lu : 125 fois
ONU: avancées incontestables dans le processus de la transition au Mali

BAMAKO - Le chef de la mission de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a affirmé jeudi que "des avancées incontestables" ont été obtenues dans le processus de la mise en place des organes de transition "mais le chemin reste encore à faire".

Le représentant de l'ONU a souligné dans une déclaration à la presse locale que "des manquements, mais également des avancées incontestables ont été obtenues dans le processus de la mise en place des organes transitoires au Mali, mais le chemin reste encore à faire".

Il a déclaré que ce manque de consensus dans la mise en place des institutions de la transition a "alimenté la détérioration de la situation socio-économique caractérisée par une multitude de grèves dans les différents secteurs d’activités".

Selon M. Annadif, "cette période de transition représente une vraie opportunité pour le Mali de briser le cercle vicieux des crises politiques suivies par des coups d’Etat".

De son côté, l'émissaire de l'Afrique de l'ouest pour le Mali, Goodluck Jonathan, s’est également réjoui, lors d'un séjour au Mali dans le cadre d’une mission d’évaluation de la Cédéao sur la transition en cours dans le pays, de certaines avancées relatives à la mise en œuvre des organes de la transition ainsi que la nomination de tous les responsables des différents organes de la transition.

"Cependant, il y a lieu de rappeler que la réussite de la transition est conditionnée par l’aboutissement des réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives avec pour finalité des élections inclusives, crédibles, et dont les résultats seront acceptés par la majorité des Maliennes et des Maliens", a indiqué M. Annadif.   

Il a également invité les autorités de transition à prendre en compte, dans la mesure du possible, les résolutions et recommandations issues du Dialogue national inclusif (DNI), notamment en matière de gestion des élections.    

Le CNT, installé début décembre dernier, fonctionnera comme une Assemblée nationale, conformément aux dispositions de la Constitution, pendant la période de transition qui doit aboutir à l’organisation d’élections générales.


Lire aussi: Adama Ben Diarra, figure de proue de la contestation contre la présence étrangère au Mali


Le Conseil national de transition, présidé par Malick Diaw, est composé de 25 femmes sur 121 membres désignés, et il est chargé pour ramener la paix à travers la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

ONU: avancées incontestables dans le processus de la transition au Mali
  Publié le : jeudi, 21 janvier 2021 15:23     Catégorie : Monde     Lu : 125 foi (s)   Partagez