L’UA tente de maintenir le cessez-le-feu en Libye

Publié le : lundi, 21 décembre 2020 16:52   Lu : 32 fois
L’UA tente de maintenir le cessez-le-feu en Libye

ALGER - Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), Smaïl Chergui a déclaré que l’Union africaine (UA) tente de maintenir le cessez-le-feu en Libye pour mettre un terme à l’activité des groupes terroristes qui menacent la sécurité et la stabilité des pays de la région.

"Aujourd’hui, ce qui préoccupe le plus l’Union africaine (UA) est le maintien du cessez-le-feu en Libye pour mettre fin à l’activité des groupes terroristes, qui constitue désormais un nécessité impérieuse pour la sécurité et la stabilité de la région", a indiqué M. Chergui qui était invité de l’émission "Hiwar" diffusée sur la chaîne France 24.

"Il faut, aujourd’hui, saisir l’occasion tant que la volonté existe chez les parties libyennes qui insistent sur l’impératif de mettre un terme à l’ingérence étrangère et de renvoyer les quelque 21.000 combattants étrangers", a-t-il dit.

S’agissant du rôle de l’UA dans le règlement de la crise libyenne, M. Chergui a fait savoir qu’elle "oeuvre aujourd’hui en collaboration avec l’ONU au règlement de la crise libyenne, particulièrement après les conclusions de la Conférence de Berlin".


Lire aussi: Crise libyenne: le Conseil de sécurité reconnaît le rôle important des pays voisins


Il y a deux semaines, une réunion périodique s’est tenue en présence de tous les participants à la Conférence de Berlin tenue en avril dernier pour examiner la situation sécuritaire et politique du pays, a-t-il indiqué.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) préside les réunions de la commission militaire mixte conjointement avec la Grande Bretagne, l’ONU et l’Union européenne (UE), a-t-il précisé, ajoutant que le conseil "procède à l'envoi d'observateurs, notamment politiques et militaires, au sein de la mission de l’ONU pour le maintien de l’accord de cessez-le-feu en Libye".

Depuis des années, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA n’a eu de cesse de "mettre en garde contre la gravité de la propagation du phénomène du terrorisme au Sahel africain, qui ne concerne pas uniquement l’Etat du Mali mais aussi la Libye, la Somalie et le Mozambique", a-t-il fait observer, ajoutant que le conseil a réclamé, à maintes reprises, la même action internationale et onusienne de lutte antiterroriste en Irak pour mettre fin rapidement à l’action de ces terroristes dans la région.

L’UA tente de maintenir le cessez-le-feu en Libye
  Publié le : lundi, 21 décembre 2020 16:52     Catégorie : Monde     Lu : 32 foi (s)   Partagez