Les événements d’El-Guerguerat, un "manquement" du Maroc à son obligation de ne pas entraver le processus de règlement onusien

Publié le : mercredi, 25 novembre 2020 15:32   Lu : 2 fois

ALGER -La violation marocaine de l’accord de cessez-le-feu dans la région d’El-Guerguerat dans le sud-ouest du Sahara occidental constitue un "manquement" du Maroc à toutes les obligations qui lui incombent de ne pas entraver le processus de règlement mené sous l’égide des Nations unies, a estimé le membre de l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelmadjid Dennouni.

Dans son intervention par visioconférence, mardi, lors de la 40e réunion du Bureau de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée, dont il est vice-président, M. Dennouni a précisé que "la violation marocaine de l'accord de cessez-le-feu, signé entre les deux parties au conflit en septembre 1991, et de l'accord militaire numéro 1, signé entre les deux parties et la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental), constitue un manquement du Maroc à toutes les obligations qui lui incombent de ne pas entraver le processus de règlement mené sous l’égide des Nations Unies".

Lors de la rencontre, le parlementaire a appelé à un "cessez-le-feu total", invitant les deux parties au conflit à la retenue pour donner une chance à la paix.

Il a également appelé à "la nomination dans les plus brefs délais d’un envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental afin de relancer les négociations entre les deux parties au conflit".

Insistant sur la nécessité de "permettre à la MINURSO de créer les conditions propices à l’organisation, dans les meilleurs délais, d’un référendum d'autodétermination au Sahara occidental", M. Dennouni a tenu à rappeler que "telle est la principale mission pour laquelle la MINURSO a été créée".

Le député a, par ailleurs, souligné l'impératif de "protéger les droits de l'homme dans les territoires occupés et de protéger les ressources naturelles et halieutiques du Sahara occidental contre l'exploitation illégale du Maroc et de ses partenaires".

Les événements d’El-Guerguerat, un "manquement" du Maroc à son obligation de ne pas entraver le processus de règlement onusien
  Publié le : mercredi, 25 novembre 2020 15:32     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez