Nouvelle-Zélande: des manifestants bloquent un dépôt de fertilisants en solidarité avec le peuple sahraoui

Publié le : lundi, 16 novembre 2020 12:11   Lu : 27 fois

DUNEDIN (Nouvelle-Zélande) - Un groupe de manifestants d''"Extinction Rebellion Otepoti" et de "Justice environnementale Otepoti" ont manifesté lundi à Dunedin en Nouvelle-Zélande en solidarité avec le peuple sahraoui et empêché des camions de deux entreprises agricoles "Ballance Agri-Nutrients" et Ravensdown qui achètent du phosphate du Sahara occidental occupé d'entrer dans un dépôt d'engrais, rapportent des médias locaux.

Les manifestants ont "empêché les camions d'entrer dans un dépôt d'engrais de Dunedin ce matin", affirmant que les directeurs généraux des deux entreprises avaient "du sang sur les mains", écrit le quotidien Otago Daily Times.

Un porte-parole de la manifestation de Dunedin, Jack Brazil, a déclaré qu'ils étaient là pour arrêter les affaires comme d'habitude, car les affaires courantes de Ballance finançaient la guerre", en référence à l'agression marocaine contre les civils sahraouis à el Guerguarat.

"Nous empêcherons que le phosphate de sang volé soit ramassé et distribué le long du whenua par acte de solidarité", a déclaré un porte-parole de la manifestation de Dunedin, Jack Brazil.

Après un cessez-le-feu vieux de près de trois décennies, les forces d'occupation marocaines ont lancé vendredi une agression contre les civils sahraouis pacifiques dans la région d'El Guerguarat, située dans une zone tampon contrôlée par les Nations Unies en violation flagrante du cessez-le-feu de 1991.

"Nous avons eu des amis au Sahara occidental qui nous ont envoyé des photos, documentant la brutalité et la violence qu'ils subissent", a déclaré M. Brasil.

Ravensdown et Ballance étaient deux des dernières entreprises indépendantes au monde à acheter encore du phosphate du Sahara occidental, a-t-il déclaré. "Ils financent la guerre maintenant ... il y a des vies humaines en jeu", a-t-il déploré.

"Extinction Rebellion Otepot"i et "Environmental Justice Otepoti" veulent que les entreprises trouvent une autre source. "Leur financement de ceci ... c'est ce qui maintient l'intérêt commercial du phosphate par le Maroc", affirment-ils.

Mark Wynne a déclaré, pour sa part, que "l'ONU a un cadre pour gérer le commerce dans les zones classées comme non autonomes". Le Sahara occidental est un territoire non autonome et sujet à un différend complexe qui dure depuis plus de 40 ans, a-t-il déclaré.

Son équipe de direction et ses directeurs se sont rendus régulièrement au Sahara occidental pour y évaluer le respect du cadre des Nations Unies et de ses propres critères juridiques et éthiques.

La roche phosphatée Ballance provenant du Sahara occidental représentait environ 70% de son approvisionnement en roche et était utilisée pour fabriquer du superphosphate.En 2018, la Haute Cour d'Afrique du Sud a saisi une cargaison de phosphate à destination de la Nouvelle-Zélande.

Nouvelle-Zélande: des manifestants bloquent un dépôt de fertilisants en solidarité avec le peuple sahraoui
  Publié le : lundi, 16 novembre 2020 12:11     Catégorie : Monde     Lu : 27 foi (s)   Partagez