L'ambassadeur d'Algérie au Chili réaffirme le droit du peuple Sahraoui à l'autodétermination

Publié le : jeudi, 12 novembre 2020 16:48   Lu : 9 fois

SANTIAGO- L'ambassadeur d'Algérie au Chili, Mohamed Sofiane Berrah, a réitéré à Santiago le soutien "constant " de l'Algérie au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, déplorant le retard accusé dans la nomination d'un nouvel émissaire onusien pour le Sahara Occidental.

Dans une interview accordée au journal chilien " Diario Uchile " à l’occasion du 66ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre, Sofiane Berrah a réaffirmé "l'appui constant de l’Algérie au droit des peuples colonisés à l’autodétermination, son opposition à toute forme d’ingérence dans les affaires internes des pays, son inclination à privilégier le règlement pacifique des conflits et le respect du droit international".

Déplorant le retard accusé en termes de nomination, par l'ONU, d'un nouvel envoyé personnel au Sahara Occidental, depuis la démission de l’ex-envoyé, l’allemand Horst Kohler en mai 2019, le diplomate algérien a souligné que ce "retard inexpliqué" éloignait les perspectives du règlement de ce conflit et " plongeait dans la souffrance et la désolation des milliers de réfugiés sahraouis disséminés un peu partout dans le monde ".

L’ambassadeur Berrah a soutenu que le processus de décolonisation du Sahara occidental ne connaît pas de progrès au niveau de l'ONU en raison des entraves dressées par le Maroc soutenu par ses alliés au Conseil de sécurité, "ce qui n’a pas permis au peuple sahraoui d’exercer son droit légitime et imprescriptible à l’autodétermination", a-t-il regretté.

Il a rappelé que le Sahara occidental est une ancienne colonie espagnole située entre le Maroc, l’Algérie au nord-est et la Mauritanie à l’est et au sud. Le conflit sur ce territoire non autonome oppose le Front Polisario, représentant légitime du peuple sahraoui, au Maroc, puissance qui occupe illégalement ce territoire non autonome depuis 1975, et qui exploite massivement ses richesses naturelles au mépris des règles du droit international.

L'ambassadeur d'Algérie au Chili réaffirme le droit du peuple Sahraoui à l'autodétermination
  Publié le : jeudi, 12 novembre 2020 16:48     Catégorie : Monde     Lu : 9 foi (s)   Partagez