BUJUMBURA- Le ministère burundais des Affaires étrangères et de la coopération au développement a décidé de fermer son "consulat général" à Laâyoune occupée, au Sahara occidental "pour des raisons financières et de réciprocité", a indiqué jeudi le ministère sur son compte twitter.
GENEVE-Les réactions suscitées aux Etats-Unis par la proclamation de Donald Trump concernant la reconnaissance de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental laisse croire que le nouveau président américain, Joe Biden, pourrait franchir le pas et annuler cette décision, a déclaré Marcelo Kohen, professeur de droit international à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève.
PARIS- Les déclarations de Trump sur la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental sont un "non-évènement", a indiqué le militant marocain, Sion Assidon, déplorant le changement de la position du Maroc à l'égard de la cause palestinienne.
TRIPOLI- Le Comité militaire mixte libyen (5+5) a réitéré, samedi, son appel à l'évacuation de tous les mercenaires étrangers de Libye et au respect de l'embargo onusien sur la vente d'armes.
RABAT- Le père de Nasser Zefzafi, leader du "Hirak du Rif" au Maroc, Ahmed Zefzafi a sollicité la délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion de révéler la localisation de son fils et de son camarade, Mohamed Djaloul, suite à la décision portant transfert des deux détenus de la prison locale Tanger II, vers d'autres établissements.
NEW YORK- La reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental par l'ancien président américain, Donald Trump, le 10 décembre dernier, "n'a pas de sens" et a eu un "impact négatif", a déclaré jeudi Robert Malley, président de l’International Crisis Group.
WINDHOEK - Le ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Salem Ould Salek, s'est rendu vendredi en Namibie où il a transmis une lettre au président namibien, Hage Geingob, exprimant la gratitude des sahraouis pour la solidarité témoignée à leur cause par les autorités de ce pays.
BIR LAHLOU - La Commission nationale sahraouie des droits de l'homme (CONASADH) a dénoncé vigoureusement vendredi la politique d'embargo imposée par les autorités de l'occupation marocaine aux maisons des militants sahraouis dans les territoires occupés.
WASHINGTON - Une motion a été adressée au nouveau président américain, Joe Biden par 45 académiciens et juristes l'exhortant à annuler la décision de son prédécesseur, Donald Trump sur le Sahara Occidental, en affirmant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.
BIR LAHLOU - L'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) a poursuivi ses attaques contre les positions et les retranchements des forces d'occupation marocaine le long du mur de sable pour le 71e jour consécutif, a indiqué vendredi un communiqué du ministère sahraoui de la Défense.