LA RIOJA (Espagne) - Le président de la fédération des institutions de solidarité avec le Sahara occidental (Fedissah), Carmelo Ramirez, a réaffirmé que le conflit au Sahara occidental est une question de décolonisation qui ne peut être résolue que par un référendum d’autodétermination, appelant la communauté internationale à trouver une solution à l'état de guerre actuel.
BRUXELLES - L'Intergroupe pour le Sahara occidental au Parlement européen va organiser, le 12 mai prochain, un wabinaire sur la situation des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés, indique un communiqué de l'intergroupe.
ALGER - Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a réclamé vendredi une session urgente du Conseil de sécurité de l'ONU face aux agressions israéliennes à Al-Qods occupée et l'expulsion de familles palestiniennes dans le quartier Sheikh Jarrah.
BERLIN - L'Allemagne a demandé, vendredi, des explications au Royaume du Maroc au sujet de la décision de convocation de son ambassadeur à Berlin pour "consultations" autour de la position de l'Allemagne concernant le conflit au Sahara Occidental, affirmant que les accusations contenues dans le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères sont "infondées".
BOUJDOUR occupée - La militante sahraouie Oum Al-Saad Al-Zawy et sa fille ont été arrêtées vendredi par les forces d'occupation marocaines dans la ville de Boujdour occupée, rapporte l'agence de presse sahraouie (SPS).
TRIPOLI - Le Haut conseil d'Etat libyen,a dénoncé, vendredi, le communiqué rendu public conjointement par les ambassades des Etats-Unis, de France, d'Italie, d'Allemagne et de Grande Bretagne en Libye dans lequel elles appellent les autorités libyennes à veiller à l'organisation des élections présidentielles dans les délais.
BIR LAHLOU - Les unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) ont mené de nouvelles attaques ciblant les retranchements des forces de l'occupant marocain, le long du mur de sable, a indiqué vendredi le communiqué militaire n 177 du ministère sahraoui de la Défense.
ALGER - L'étau se resserre autour du régime marocain accusé de violations multiples au Sahara occidental, qui s'efforce en vain, moyennant l'achat de voix, d'atténuer le poids des rapports internationaux l'accablant, celui du département d'Etat américain et plus récemment une communication des experts de l’ONU.
BIR LAHLOU (Territoires libérés)- Le ministère sahraoui des Affaires étrangères a souligné que la stabilité et la paix dans la région sont tributaires du respect par le Maroc de ses frontières internationales et de la cessation de la politique du fait accompli.
ALGER-L'opération militaire française Barkhane, pour "demeurer légitime", ne devrait pas durer plus que quelques années, a déclaré l'ancien président français, Nicolas Sarkozy estimant que le nombre de soldats français déployés au Sahel n'était, de toute façon, pas suffisant pour assurer durablement la sécurité de cette région.