Un livret blanc de l’intelligence artificielle pour instaurer une intelligence économique

Publié le : mardi, 03 décembre 2019 09:12   Lu : 43 fois
Un livret blanc de l’intelligence artificielle pour instaurer une intelligence économique

CONSTANTINE- Les participants à un atelier de préparation du projet du plan stratégique national de l’intelligence artificielle (IA) 2020-2030 ont préconisé, lundi à Constantine au deuxième jour des travaux, l’élaboration d’un livret blanc de cette technologie pour instaurer l’intelligence économique dans le pays.

"L’élaboration d’un livret blanc de l’intelligence artificielle constitue une feuille de route pour déterminer les mécanismes adéquats à l’introduction de cette technologie dans les différents secteurs socioéconomiques en vue d’aboutir à l’intelligence économique", s’accordent à dire les 180 experts algériens en IA, dont 30 chercheurs exerçant à l’étranger, réunis à l’Ecole nationale supérieure de biotechnologie de l’université Salah Boubnider (Constantine).

Selon le directeur du développement technologique et de l’innovation auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS), Hichem-Sofiane Salaouatchi, "cette mesure est un premier pas vers la révolution industrielle en Algérie qui conduira à une remise en question profonde dans les secteurs socioéconomiques et permettra d’avancer".

'L’appropriation de l’intelligence économique dans les entreprises nationales à travers la dotation des systèmes technologiques par l’IA permettra de garantir une cyber sécurité qui assurera la sécurisation des entreprises contre toutes sortes d’influences ou de menaces et contribuera à booster la production et le rendement et mieux concevoir l’action de l’entreprise",a-t-il détaillé.

Les compétences scientifiques mobilisées pour élaborer le livret blanc de l’intelligence artificielle ont mis l’accent sur trois volets importants, à savoir la formation des jeunes chercheurs en IA, la détermination des besoins technologiques des secteurs socioéconomiques qui consisteront en des thèmes de recherche pour les experts en la matière et l’établissement de l’éthique régissant les pratiques de la recherche dans ce domaine, a-t-on noté.


Lire aussi: Bouzid: l'Algérie appelée à développer le domaine de l’intelligence artificielle "le plus vite possible"


L'atout majeur du livret blanc de l’IA, une fois adopté en tant que stratégie gouvernementale, est de permettre également aux chercheurs porteurs d’idées novatrices d’accélérer le processus de mise en œuvre de leurs projets, d’où l’intérêt d’exploiter les résultats de la recherche et les produits innovateurs pour répondre aux besoins du marché national et international, ont relevé les participants à l'atelier.

La réflexion des experts participants a été axée autour de six (6) sous-domaines de l’IA et ce lors de six (6) workshops organisés durant les deux (2) jours de travaux avec l’objectif de se projeter sur les 10 prochaines années dans la réflexion sur les priorités en terme de dotation des différents secteurs par l’IA, notamment ceux de la santé, l’éducation, l’économie.

 

Un livret blanc de l’intelligence artificielle pour instaurer une intelligence économique
  Publié le : mardi, 03 décembre 2019 09:12     Catégorie : Economie     Lu : 43 foi (s)   Partagez