Total fait une nouvelle découverte d'un gisement gazier en mer du Nord

Publié le : mardi, 29 janvier 2019 14:33   Lu : 11 fois
Total fait une nouvelle découverte d'un gisement gazier en mer du Nord

ALGER - La compagnie française des hydrocarbures Total a fait une nouvelle découverte "significative" d'un gisement gazier  en mer du Nord au large du Royaume-Uni, sur la zone de prospection de Glengorm, a-t-elle annoncé mardi dans un communiqué.

Le puits a été foré à une profondeur finale de 5,056 mètres et a traversé un réservoir de gaz et condensats de haute qualité de 37 mètres nets, datant du Jurassique supérieur.

Les ressources récupérables sont estimées à près de 250 millions de barils équivalent pétrole.

Des travaux de forage et des tests complémentaires seront menés pour apprécier le volume de ressources et la productivité du réservoir.

Cette découverte vient après celle de Glendronach à l’Ouest des îles Shetland au Royaume-Uni en septembre 2018, a rappelé le communiqué.

"Glengorm est une réussite qui démontre notre capacité à créer de la valeur dans un environnement mature grâce à notre connaissance approfondie du bassin", s'est félicité le directeur Exploration de Total, Kevin McLachlan, en ajoutant qu'il s'agit d'un nouveau succès pour Total en mer du Nord, avec des résultats qui correspondent à ses meilleures prévisions et des ressources de gaz comportant une large part de condensats.

"Nos positions bien établies dans la région nous permettront de tirer profit des infrastructures existantes situées à proximité et d’optimiser le développement de cette découverte", a-t-il ajouté.


Lire aussi: Sonatrach- Total : réalisation d’un complexe de polypropylène à Arzew


Située sur le permis P2215, qui faisait partie du portefeuille acquis auprès de Maersk Oil, par près de 80 mètres de profondeur d’eau, cette découverte se trouve à proximité d’infrastructures existantes opérées par Total et offrant des possibilités de raccordement, telles que la plateforme d’Elgin-Franklin et le projet Culzean dont le démarrage est prévu en 2019, a détaillé le groupe dans son communiqué.

Ce bloc comporte par ailleurs plusieurs autres prospects autour de Glengorm et représentent un potentiel qu’il reste à explorer.

Total détient une participation de 25% dans la découverte de Glengorm, aux côtés de CNOOC Petroleum Europe Limited, filiale de CNOOC Limited (50%, opérateur) et Euroil, filiale d'Edison E&P SPA (25%).

Total est présent au Royaume-Uni depuis plus de 50 ans et sa quote-part quotidienne de production dans le pays en 2018 a atteint 179.000 barils équivalents pétrole.

La production de Total au Royaume-Uni provient principalement de champs opérés en mer situés dans trois grandes zones, celle d’Alwyn/Dunbar en mer du Nord septentrionale, celle d’Elgin/Franklin dans le Central Graben, et celle de Laggan-Tormore, à l’ouest des îles Shetland où la découverte de Glendronach a été réalisée l’année dernière, ainsi que des actifs du portefeuille de Maersk Oil récemment acquis.

Total opère également le champ de gaz de Culzean avec une participation de 49,99%.

Total fait une nouvelle découverte d'un gisement gazier en mer du Nord
  Publié le : mardi, 29 janvier 2019 14:33     Catégorie : Economie     Lu : 11 foi (s)   Partagez