Aquaculture: entrée en activités de 65 projets d’investissement en 2018

Publié le : mardi, 15 janvier 2019 18:25   Lu : 8 fois
Aquaculture: entrée en activités de 65 projets d’investissement en 2018
Photo APS

GUELMA - Soixante-cinq (65) grands projets d’investissement dans l’activité de production de poisson sont entrés en activité en 2018 et autant ont été lancés, a affirmé mardi, à Guelma le directeur général de la pêche et de l’aquaculture au ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, Taha Hamouche.

Intervenant lors du séminaire national d’une journée sur l’investissement en aquaculture en eau douce organisé à l’université 8 mai 1945, le même responsable a souligné que la capacité de production de ces nouveaux projets atteint 35.000 tonnes/an alors que la production nationale de poisson varie actuellement entre 110.000 et 120.000 tonnes/an.

L’année 2018 a connu également le lancement effectif de 65 autres projets d’investissement en aquaculture à travers le pays pour une capacité de production de 35.000 tonnes/an, a ajouté M. Hamouche en indiquant que 135 projets dans ce même créneau avaient été avalisés la même année.


Lire aussi: L’aquaculture est la solution pour satisfaire les besoins nationaux en poissons


Les résultats de ces projets seront palpables "sur le court terme" avec la mise sur le marché nationale de quantités considérables de poissons, a estimé le même responsable qui a indiqué que cette activité se renforcera par les quantités de poissons produites dans les bassins d’irrigation agricoles dont 2000 ont été ensemencés l’année passée outre la formation de 2.200 agriculteurs à l’aquaculture.

Le développement de l’activité aquacole au cours des dernières années dans le pays a été le fruit du soutien accordé par l’Etat à cette activité exercée en mer ou en eau douce, a souligné M. Hamouche relevant que ceci représente "un choix stratégique" pour résorber le déficit en poissons sur le marché national par la production annuelle à moyen terme de 100.000 tonnes supplémentaires de poissons d’eau douce.

Dans son allocution durant la rencontre initiée par la direction de la pêche et des ressources halieutique et l’université de Guelma, le wali, Kamel Abla a affirmé que les autorités locales mettront en place toutes les conditions nécessaires pour faciliter l’investissement en aquaculture dans la wilaya dans le cadre de la feuille de route adoptée pour ce créneau par le gouvernement et le ministère de l’Agriculture.

La rencontre a donné lieu à la signature de deux conventions de partenariat entre les deux directions locales de la pêche pour la commercialisation des produits de pêche dans les structures touristiques et, entre, la direction de la pêche et la société d’assurance SAA pour le développement de produits d’assurance pour les professionnels de cette activité.

Aquaculture: entrée en activités de 65 projets d’investissement en 2018
  Publié le : mardi, 15 janvier 2019 18:25     Catégorie : Economie     Lu : 8 foi (s)   Partagez